11212018Headline:

Abidjan: Les deux tendances du FPI font la cour à Bédié

Le FPI, tendance Aboudramane Sangaré, organise son 4e Congrès les 3 et 4 août prochains à Moossou. A ce rassemblement du parti de Laurent Gbagbo dans le village de l’ancienne première dame, il y aura assurément un invité spécial, Henri Konan Bédié, président du PDCI.

Le désamour entre Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara est visiblement en train de faire les affaires du Front populaire ivoirien (FPI) toutes tendances confondues. A l’instar du camp de l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan qui appelle le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) à former une coalition pour « bouter Ouattara hors du pouvoir » en 2020, le camp Aboudramane Sangaré s’active également pour s’allier au Sphinx de Daoukro.

A cet effet, pour son 4e Congrès ordinaire qui se tiendra les 3 et 4 août 2018 à Moossou, dans le village de Simone Gbagbo, Sangaré Aboudramane et ses camarades de parti ont décidé de frapper un grand coup, celui d’inviter Henri Konan Bédié à prendre part à leur manifestation.

Ce congrès du FPI revêt un caractère particulier d’autant plus que le fondateur du parti, Laurent Gbagbo incarcéré à La Haye, est candidat à la présidence du parti, et il se tiendra dans le village de son épouse Simone Ehivet Gbagbo, emprisonnée elle aussi à Abidjan. La présence de Bédié pourrait témoigner de sa solidarité avec les Gbagbo, mais aussi et surtout de sa volonté de se rapprocher de l’opposition pour la présidentielle de 2020.

Le FPI pro-Affi N’guessan, organise également son Congrès les 27 et 28 juillet prochains à Abidjan. La présence de Bédié est donc souhaitée à ce congrès pour matérialiser le rapprochement auquel ne cesse d’appeler le député de Bongouanou.

Notons qu’Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié sont opposés sur la question du Parti unifié. Alors que le président ivoirien appelle son allié à adhérer à ce projet politique dès à présent, le président du PDCI a reporté l’adhésion au RHDP unifié après la présidentielle de 2020. Cette divergence de point de vue entre les alliés d’hier est vraisemblablement en train de causer la cassure de leur union scellée depuis 2005 et qui a permis l’élection (2010) et la réélection (2015) du président Ouattara à la Magistrature suprême.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment