12112018Headline:

Abidjan: Les habitants d’ Adjamé village seront dédommagés a affirmé M. Touré.

Les habitants d’Adjamé village seront bientôt indemnisés. Le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Touré, a promis mercredi l’ouverture de discussions en vue d’une indemnisation des habitants d’ Adjamé village, un sous quartier abidjanais, qui devrait être partiellement rasé pour faciliter la construction du 4e pont d’Abidjan.

“Le processus n’est qu’à son début. Les discussions auront lieu et l’indemnisation se fera en son temps”, a affirmé M. Touré, interrogé par un journaliste sur la grogne à Adjamé village, lors de la traditionnelle conférence de presse après le conseil des ministres.

Plusieurs riverains d’Adjamé village, commune marchande située au Nord d’Abidjan ont protesté vendredi, contre la destruction de leurs maisons, situé dans la zone d’emprise du projet de construction du quatrième pont de la ville.

Le sous-quartier d’Adjamé village est situé dans la zone d’emprise de la construction du quatrième pont de la ville d’Abidjan devant relier la commune du Plateau, (centre des affaires) passant par la commune d’Attécoubé et d’Adjamé.

A coup de lacrymogènes, des policiers et gendarmes avaient dispersé des riverains qui avaient érigé des barricades sur la voie publique.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes, commentant cette actualité, avaient assuré que les habitants avaient été dédommagés depuis bien longtemps.

Le quatrième pont d’Abidjan, d’une longueur d’1,4 km, doit relier la commune de Yopougon (ouest) à celle du Plateau (centre des affaires) en passant par les communes d’Attécoubé et Adjamé.

Fin juillet, le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly avait procédé au lancement des travaux du 4e pont d’Abidjan financés par l’Etat de Côte d’ivoire et la banque africaine de développement BAD à hauteur de 142 milliards, lors d’une céremonie.

Ce pont express de 2×3 voies devant relier la commune populaire de Yopougon (ouest abidjanais) à celle du plateau (centre des affaires) passant par la commune d’Attécoubé et d’Adjamé.

Notons que la construction de cet ouvrage s’inscrit dans un vaste projet de modernisation des infrastructures de la Côte d’Ivoire, selon les propos du Premier ministre ivoirien.

Ce chef d’oeuvre s’étendra sur une distance de 7,2 kilomètres, et sera l’affaire de la société chinoise appelée china State construction engineering corporation (CSCFC), pour une durée de 26 mois et livré dans le mois d’août 2020.

Selon la directrice générale Afrique de l’Ouest de la BAD, representante de Akinwuri Adesina ce jour, président de l’institution, Marie-Laure Olugbadé, les travaux du 4e pont va créer plus de 100 mille emplois directs et indirects.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment