05192019Headline:

Abidjan: Les mots forts de Simone Gbagbo…

L’ex-première dame Simone Gbagbo a appelé “les uns et les autres à la modération”

L’ex-première dame Simone Gbagbo a appelé “les uns et les autres à la modération”, à la suite de scènes de joies dans des quartiers à Abidjan, après son annonce vendredi de la liberté provisoire de son époux Laurent Gbagbo, alors que la Cour pénale internationale (CPI) où il est détenu n’a pas encore officiellement annoncé la décision.

“La forte espérance de la notification par la CPI de la liberté provisoire du président Laurent Gbagbo et de (son ancien) ministre Charles Blé Goudé suscite déjà la liesse populaire. J’invite cependant les uns et les autres à la modération”, a écrit Mme Gbagbo sur sa page Facebook.

Des partisans de M. Gbagbo sont sortis vendredi dans les rues de certains quartiers à Abidjan notamment à Yopougon (commune à l’ouest d’Abidjan, réputée proche de l’ex-président) et à Cocody (Est Abidjan) pour célébrer, selon eux, la libération de l’ancien chef de l’Etat.

Simone Gbagbo avait annoncé un peu plus tôt, la libération de son époux, dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook avant de la supprimer.

Son avocat Me Rodrigue Dadjé avait aussi annoncé la libération de Laurent Gbagbo avant de préciser que “l’information de la libération” de l’ex-président n’était “pas confirmée par la CPI” et d’appeler à “ne pas véhiculer de fausses informations”.

Dans la soirée, près de 200 personnes, étaient rassemblée chez Mme Gbagbo à Cocody, où un mini concert se tenait.

Jeudi, une audience pour se prononcer sur la libération MM. Gbagbo et Blé Goudé s’est tenue à la CPI.

Le juge président Cuno Tarfusser avait annoncé une audience vendredi qui ne s’est finalement pas tenue.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment