11162018Headline:

Abidjan: Les pro- Soro Guillaume d’illusion en illusion ?

Alpha Yaya, proche de Soro Guillaume, député-maire de Gbon-Kolia, a prévenu le RDR sur ses liens avec son leader. Le Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, combattu par des cadres du parti du Président Alassane Ouattara, est selon son proche, l’homme qui va incarner la nouvelle génération de dirigeants ivoiriens.

« Vous avez intérêt à négocier avec lui que de le combattre», a lancé Touré Alpha Yaya au RDR sur son compte Facebook. Dans son poste largement commenté par des militants de Guillaume Soro, le parlementaire ivoirien affirme : «Quelque soit ce que vous direz de lui sachez que nous sommes des millions de jeunes ivoiriens qui le soutiendrons.Nous soutiendrons toutes ses décisions et son mot d’ordre. Vous avez intérêt à négocier avec lui que de le combattre».

Il faut noter qu’avant la sortie de Simone Gbagbo et plusieurs leaders de l’opposition de prison, Soro Guillaume semblait effectivement le mieux placé pour remporter l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire. Mais depuis cette vague de libération, les cartes dans le paysage politique de ce pays ont été toutes rabattues. L’idée d’un Soro Guillaume vainqueur devant une Simone Gbagbo, apôtre de la paix entre Ivoiriens, malgré les meurtrissures dont elle a été victime, est de plus en plus lointaine dans les esprits de nombreux Ivoiriens.

Et pourtant, Touré Yaya insiste en disant : «Nous voulons la paix la réconciliation sincère des fils et filles de la Côte d’Ivoire avec le retour de tous les exilés politiques. L’an 2019 sera marqué par des mobilisations de tous les jeunes à travers les régions les départements de notre pays afin de garantir une victoire du candidat de la nouvelle Génération en 2020.»

Soro Guillaume a-t-il encore sa chance ?
Si toutes les têtes fortes de la politique ivoirienne, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé notamment, venaient à regagner la Côte d’Ivoire, les chances de voir Soro Guillaume triompher du PDCI, du RDR et du FPI seraient inexistantes, tant les ivoiriens restent attachés à leur parti politique de naissance.

En Côte d’Ivoire, contrairement à la France où Emmanuel Macron a su ratisser large en aspirant vers lui militants de la droite et ceux de la gauche, les ivoiriens restent fidèles à leurs leaders de toujours. Soro Guillaume ne peut rassembler les militants de tous les bords à cause du rôle néfaste de chef de la meurtrière rébellion qui a été le sien durant les années de la plus grave crise de l’histoire de la Côte d’Ivoire, une réalité que ne prennent pas en compte ses militants qui le croient bien plus adulé qu’il n’est pas dans le pays.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment