11182018Headline:

Abidjan: L’hommage de Pascal Affi N’Guessan à Sangaré.

Le décès brusque et inattendu d’Aboudrahamane Sangaré, ce week-end, continue de susciter des réactions au sein de la classe politique ivoirienne. Pascal Affi N’Guessan, président de l’une des tendances du FPI, vient de réagir à la mort de son ancien camarade de parti.
Les deux hommes étaient farouchement opposés au sein du même parti, le Front populaire ivoirien (FPI). Pascal Affi N’Guessan, le président légitime, dirigeait la tendance modérée, et Aboudramane Sangaré était le meneur d’une dissidence qui avait pourtant l’adhésion de la majorité des militants frontistes.

Cependant, avec le décès de son ancien camarade de parti, le Député de Bongouanou a tenu à marquer un arrêt pour rendre un hommage au « Gardien du temple ». A travers un post publié sur sa page Facebook, le nouveau président du Conseil régional du Moronou a exprimé sa tristesse et sa consternation, bien avant la réaction officielle de la tendance du FPI qu’il dirige.

Communiqué de Pascal Affi N’Guessan
En attendant le communiqué officiel du parti, je voudrais d’ores et déjà déclarer que c’est avec consternation et tristesse que j’ai appris le décès, à Abidjan, du camarade Aboudramane Sangaré, ce samedi 3 Novembre 2018, suite à une opération chirurgicale dans une clinique de la place.

Aboudramane Sangaré, affectueusement surnommé « le gardien du temple », a notamment aux côtés du président Gbagbo été de tous les combats pour l’avènement d’une démocratie pluraliste dans notre pays.

En cette douloureuse occasion, au nom du FPI-FRONT POPULAIRE IVOIRIEN, je tiens à présenter à sa famille biologique, en particulier à son frère cadet, Issiaka Sangaré, vice-président du parti, à l’ensemble des militants et sympathisants du FPI ainsi qu’à tous les patriotes ivoiriens et les démocrates nos condoléances les plus sincères.

Le Président du FPI

L’honorable Pascal Affi N’Guessan

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment