09212018Headline:

Abidjan: Lobognon parle d’une éventuelle visite de Soro à Gbagbo.

La rumeur d’une visite de Guillaume Soro à Laurent Gbagbo à La Haye avait envahi les médias et réseaux sociaux. Mais après le démenti de Koné Katinan, Alain Lobognon est monté au créneau pour clarifier les choses.

Après un long séjour sur le vieux continent, Guillaume Soro avait annoncé, dès son arrivée dans la capitale ivoirienne, le 19 octobre 2017, qu’il ira demander pardon à Alassane Ouattara, président de la République, à Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), et à Laurent Gbagbo, ancien président ivoirien emprisonné à La Haye.

Si les démarches envers les deux premières personnalités paraissent plus évidentes et plus faciles à accomplir, ce n’est pas le cas pour celle à effectuer auprès du fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) qui nécessite une procédure.

N’empêche qu’une folle rumeur avait annoncé une visite imminente de Guillaume Kigbafori Soro, chef du Parlement ivoirien, aux deux prisonniers ivoiriens de La Haye, notamment Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Cependant, Justin Katinan Koné, porte-parole de l’ancien président ivoirien, a apporté un démenti formel à travers un communiqué. « Depuis quelques temps, une information régulièrement reprise par certains journaux ivoiriens et des médias sociaux, fait état d’une rencontre programmée entre le Président Laurent Gbagbo et Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de l’Assemblée nationale », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « Il n’a pas été encore porté à sa connaissance une demande de visite de la part de monsieur Guillaume K. Soro. Le cas échéant, le Président Laurent GBAGBO avisera. Mais pour le moment, aucune rencontre avec ce dernier n’est prévue au titre de ses visites. »

Et comme du berger à la bergère, la réaction l’Honorable Alain Lobognon ne s’est pas fait attendre. Ce proche collaborateur de Soro Guillaume, a tenu donc à clarifier les choses. « Il (Guillaume Soro, NDLR) a annoncé lui-même qu’il irait demander Pardon à Laurent Gbagbo», avant de préciser : « Il ne le fera pas dans la clandestinité. »

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment