09202018Headline:

Abidjan: Mamadou Koulibaly souhaite une CEI “neutre”

L’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Mamadou Koulibaly, fondateur de Liberté et démocratie pour la république (LIDER, opposition) a jugé “mauvaise” la Commission électorale indépendante (CEI), proposant une nouvelle sans “hommes politiques”, à une cérémonie samedi.
“Cette élection de 2020 est-ce qu’il n’y aura pas de problème encore?”, s’est interrogé M. Koulibaly, ajoutant : La CEI est mauvaise”, face à des militants à Port-Bouët.

“On dit que la CEI est indépendante mais elle ne peut rien décider si le président de la République ne prend pas un décret même pour fixer la date des élections”, a-t-il déploré.

“Je suggère qu’il n’y ait pas d’hommes politiques dans la CEI”, a souhaité Mamadou Koulibaly, pour qui la CEI doit être “neutre”,

Candidat à la présidentielle de 2020, M. Koulibaly a proposé “qu’on donne tout le pouvoir à la CEI” pour décider.

L’opposition ivoirienne dénonce régulièrement la composition de la CEI, se disant “insuffisamment représentée” au sein de la commission dont elle souhaite la réforme.

L’actuelle CEI est composée de 17 membres dont quatre représentants des institutions, trois de la société civile, quatre représentants du parti au pouvoir et quatre de l’opposition.

Le 06 août, le président ivoirien Alassane Ouattara a “instruit le gouvernement de réexaminer la composition” de la CEI comme “le recommande la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples” qui avait ordonné en 2016 à la Côte d’Ivoire, de rendre l’institution “conforme aux instruments juridiques régionaux”.

Au cours de cette séance de travail qui s’est tenue, le jeudi 30 août à la Maison de la presse au Plateau, les leaders de jeunesses proches de l’opposition et du PDCI ont décidé de mener des actions conjointes pour défendre un certain nombre d’intérêts, entre autres la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI).

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment