10222018Headline:

Abidjan: Mamadou Touré dénonce la volte-face de Djédjé Mady!

LePr Alphonse Djédjé Mady figure sur la liste officielle des candidats PDCI pour les élections régionales dans le Haut Sassandra. Cependant, Mamadou Touré (RDR) révèle que l’ancien SG du PDCI avait donné son accord pour aller en RHDP.

Les tractations autour des différentes listes pour les élections municipales et régionales du 13 octobre prochains se dévoilent peu à peu au grand jour. C’est le cas pour le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) qui devront faire route séparément, alors qu’ils ont en commun des élus issus des élections antérieures. A cet effet, les partisans de chaque camp s’attelaient à convaincre les Maires et présidents de Conseils régionaux sortants pour competir sous leur bannière.

C’est dans cette optique que le ministre Mamadou Touré, porte-parole du RDR, révèle : « Le professeur Djédjé Mady avait donné son accord sur le principe d’aller en RHDP. Nous avons décidé de faire des listes communes. Mais, sa décision définitive était suspendue à celle que prendrait le PDCI. »

Cependant, au dernier moment, le président du Conseil régional du Haut Sassandra a fait faux bond à la coalition au pouvoir pour se présenter en tant que candidat du PDCI-RDA. Chose que l’intéressé a somme toute confirmé lors d’une rencontre avec Henri Konan Bédié, le président du parti.

Ce rétropédalage de ce haut cadre de l’ancien parti unique n’a pas été du goût du porte-voix de la rue Lépic qui a tenu à l’exprimer : « Après le retrait unilatéral du RHDP, Djédjé Mady était très embarrassé. Il était confronté à un dilemme : suivre les orientations du PDCI ou aller en RHDP. Il a souhaité avoir une rencontre avec Bédié pour plaider son cas et aller en RHDP, selon ce qu’il m’a dit. Il m’a informé que le président du PDCI n’était pas favorable à ce qu’il aille en RHDP. Notre position est connue. Nous, nous allons à ces élections en RHDP. Donc on ne pouvait accepter qu’il soit tête de liste PDCI et qu’il y ait dans son équipe des personnalités issues du RHDP. C’est avec beaucoup de regret que nous avons acté sa décision. Nous nous sommes donc réorganisés pour gagner ces élections. »

Notons qu’une quinzaine de cadre PDCI figurent aussi bien sur la liste PDCI que sur celle RHDP. Le président Bédié les avait convoqués, ce lundi, pour clarifier leur position avant la tenue des élections locales.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment