08182018Headline:

Abidjan: Parti unifié, Cissé Bacongo fustige la position de Bédié

Auteur : Rufus Polichinelle / Publié le : 18 juillet 2018
0 vote(s)
Ibrahim Cissé Bacongo n’a pas été tendre face à Henri Konan Bédié quant à ses réticences vis-à-vis du Parti unifié. Après plusieurs mois de silence, le conseiller d’Alassane Ouattara est sortir de son mutisme pour indiquer que le président du PDCI fait totalement fausse route en n’adhérant pas à cette nouvelle entité politique.

Le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a tenu son Assemblée générale constitutive, ce lundi 16 juillet, au Palais des Congrès du Sofitel Hôtel Ivoire de Cocody. Conformément aux résolutions du Bureau politique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié n’a, non seulement daigné se rendre à ce grand rassemblement des “enfants d’Houphouët-Boigny”, mais il a clairement indiqué qu’il n’a mandaté personne pour y participer.

Aussi, lors d’une conférence de presse conjointement animée par Kobenan Kouassi Adjoumani et Albert Toikeusse Mabri, Ibrahim Cissé Bacongo s’est voulu très incisif contre le président du vieux parti. A en croire le député de Koumassi, le président Bédié devrait travailler à réunifier tous les partis sortis de l’ancien parti unique (PDCI), d’autant plus que cette scission s’est produite sous sa direction. Par ailleurs, la création du Parti unifié rend plus hommage au père fondateur Félix Houphouët-Boigny, puisque « le RHDP comporte son nom contrairement au PDCI ».

Poursuivant, M. Cissé Bacongo interpelle directement le Sphinx de Daoukro : « Pour ma part, je considère que la création du parti unifié c’est une perche que le destin tend au président Henri Konan Bédié, et je crois qu’il saura saisir cette perche à temps. » Avant de conclure : « Le parti qui est créé aujourd’hui n’est pas un embryon du parti unifié c’est le parti unifié, sans doute avec une période transitoire de 12 à 18 mois. Mais pendant cette période, il y aura des adhésions de personnes physiques, de personnes morales. »

La balle est donc dans le camp de Bédié qui aura le choix d’adhérer ou non à ce parti unifié. Alassane Ouattara, Président de la République, président d’honneur du RDR et président du RHDP, s’active donc pour ramener son allié dans la coalition au pouvoir. Cependant, la tâche semble bien difficile dans la mesure où le président du PDCI s’accroche toujours à son idée de faire d’un militant actif de son parti, le candidat du RHDP à la présidentielle de 2020.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment