11212018Headline:

Abidjan: Pascal Affi N’Guessan pleure Marcel Gossio.

C’est un véritable coup dur pour Pascal Affi N’Guessan, le décès brutal de Marcel Gossio, vice-président de la tendance du FPI qu’il dirige. Le nouveau président du Conseil régional du Moronou pourra-t-il se remettre de cette énorme perte ?

Dans la soirée de ce dimanche 20 octobre, la nouvelle est tombée comme une massue sur la tête des Ivoiriens, plus particulièrement sur celle de Pascale Affi N’Guessan, président d’une frange du Front populaire ivoirien (FPI). Marcel Gossio, ancien Directeur général du Port autonome d’Abidjan (PAA) sous Laurent Gbagbo, est décédé des suites d’une crise cardiaque.

Ce décès brusque et inattendu de cette figure de proue de l’opposition modérée marque profondément le Député de Bongouanou Sous-préfecture.

L’ancien Premier ministre ivoirien se dispute en effet la direction du FPI avec Aboudramane Sangaré et certains camarades de parti. Aussi, dans cette lutte de positionnement, Gossio Marcel apparaissait comme un véritable soutien pour Affi N’Guessan après la défection des ministres Amani N’Guessan Michel et Alcide Djédjé.

Le monde vient donc de s’effondrer sous les pieds de Pascal Affi N’Guessan qui ne pourra pas fêter avec faste sa brillante élection (tout de même contestée) à la présidence du Conseil régional du Moronou).

Mais pas que ça. Engagé pour la présidentielle de 2020, Affi N’Guessan perd également son bras droit qui était pour lui un véritable soutien face à la dissidence du FPI qui ratisse de plus en plus large.

Au-delà donc de la perte affective de son fidèle compagnon, la marche politique du candidat malheureux à la présidentielle de 2015 pourrait connaître un coup d’arrêt avec la disparition de Gossio.

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment