05262019Headline:

Abidjan: Paul Kagamé met un point d’honneur à la lutte contre la corruption.

Le président rwandais, Paul Kagamé en visite officielle de 48 heures en Côte d’Ivoire a partagé jeudi l’expérience de son pays en matière de développement avec le patronat ivoirien, lors d’une rencontre.

M. Kagamé a expliqué que le “repositionnement” de son pays s’est fait grâce à “une lutte farouche contre la corruption, sans exception, la lutte contre l’insécurité, l’autonomisation, l’éducation et la sensibilisation des femmes en vue de leur contribution à la construction du pays qui s’est relevé d’une histoire difficile”.

Le président rwandais par ailleurs président de l’Union Africaine a insisté sur la nécessité de bannir la corruption dans les pays africains afin de favoriser un environnement des affaires propice à l’investissement et au développement des entreprises locales.

“Je ne pense pas qu’il y a une entreprise dans le monde qui soit intéressé par la corruption”, a-t-il soutenu ajoutant “nous n’avons pas accepté aucune forme de corruption”.

Pour lui, “combattre la corruption ne doit pas se faire de manière sélective, il faut aller aussi vers les gros poissons (…) si vous êtes pris la main dans le sac, la justice va s’occuper de vous que vous soyez général de l’armée, ministre ou même président”.

“La corruption peut être combattue efficacement”, car “ne pas lutter contre la corruption est bien plus dangereux”, a-t-il conclu.

Au niveau du climat des affaires, il a révélé qu’au Rwanda, une entreprise se crée en six heures.

En ce qui concerne le capital Humain, M. Kagamé confie que les femmes occupent une place très importante dans son pays. Elle représente “52%” de la population, on ne peut donc pas les “exclurent” du processus de développement.

Face aux félicitations de tous les intervenants sur les belles performances enregistrées dans son pays, M. Kagamé croyant aux potentialités des pays africains a répondu: “j’essaie de donner mon corps et mon âme pour dire que l’Afrique peut survivre”.

Cette rencontre avec le patronat s’est déroulée en présence du Vice-Président ivoirien, Daniel Kablan Duncan.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment