09202018Headline:

Abidjan – Port-Bouët: Siandou Fofana conforté dans sa position par des militants PDCI.

Candidat aux élections municipales sous la bannière du RHDP, Siandou Fofana a été démis de ses fonctions de Délégué communal du PDCI dans la commune de Port-Bouët. Mais des militants du vieux parti qui s’opposent à cette décision ont produit une déclaration de soutien.
Pour les élections régionales et municipales du 13 octobre prochain, certains cadres du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) avaient choisi de présenter leur candidature sur la liste du Rassemblement des houphopuëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Aussi, le président Henri Konan Bédié, qui avait retiré son parti de tout processus de mise en place du Parti unifié, a sanctionné toutes les personnalités qui s’étaient ralliées au camp présidentiel. C’est dans cette logique que Siandou Fofana a été révoqué de son poste de délégué du PDCI dans la commune de Port-Bouët, et remplacé par Logroan Guédé.

Cependant, cette mise à l’écart du ministre ivoirien du Tourisme et des Loisirs n’est pas du goût de certains militants et responsables du vieux parti qui ont tenu à l’exprimer ouvertement dans une déclaration adressée à la haute direction du PDCI-RDA. Estimant que c’est un tort qui est fait à leur candidat, les signataires de cette déclaration ont clairement pris position en faveur du ministre Fofana qui, selon eux, est le choix de feue Hortense Aka-Anghui, défunte Maire de la commune de Port-Bouët.

Déclaration des responsables PDCI de Port-Bouët
A / INTRODUCTION :

1. BREF RAPPEL DE LA PLATE FORME PORTANT CREATION DU RHDP

– L’Houphouétisme

– Les objectifs de la plate –forme :

• Entre autres, développer une culture de la tolérance fondée sur le pardon des offenses, afin de créer les conditions de la paix et de la réconciliation nationale, pour les élections locales le RHDP s’engage à arrêter une stratégie de liste concertée.

2. LA CONQUETE DU POUVOIR D’ÉTAT

– La Présidentielle de 2010

– Les législatives de 2011

– Les municipales de 2013

– La Présidentielle de 2015

– Les retombées de cette Alliance :

• Au plan national

➢ Retour de la paix et de la sécurité en Côte d’Ivoire

➢ Reprise des activités économiques

➢ La réalisation des grands chantiers d’infrastructures économiques : énergie, infrastructures routières, etc.

• Au plan international

➢ Le retour de la Côte d’Ivoire sur la scène politique internationale

➢ Le retour des investisseurs économiques étrangers

-2-

B / LES DISPOSITIONS STATUTAIRES POUR LE CHOIX DES CANDIDATS DU PDCI AUX ELECTIONS D’ÉTAT. (Référence : titre septième du choix des candidats du Parti aux élections d’État, articles 93, 94, 95 et 96 des Statuts et Règlement Intérieur du PDCI-RDA, issus du 12ème Congrès Ordinaire du Parti.

1. Du processus électoral du PDCI-RDA

➢ Du dépôt des dossiers de candidature à la candidature du PDCI-RDA

Le candidat Siandou Fofana a respecté toute la procédure de dépôt des dossiers de candidature, tel que défini par le secrétariat exécutif chargé des élections.

Ensuite la délégation Communale du PDCI-RDA de Port- Bouët a été convoquée par ledit secrétaire exécutif à la maison du Parti à Cocody, le mercredi 1er août 2018, pour une réunion d’information au cours de laquelle, confirmation nous a été donnée que la candidature du ministre Siandou Fofana était la seule en leur possession à la date de la clôture de réception des candidatures en ce qui concerne Port-Bouët. Nous en avons pris acte.

➢ De la proclamation de la liste officielle des candidats parrainés par le PDCI-RDA

Cependant, contre toute attente, grande fut notre surprise de constater, à la publication des listes officielles des candidats parrainés par le PDCI-RDA pour les élections municipales du 13 octobre 2018, le choix d’une personne autre que le ministre, Délégué Siandou Fofana. Cette personne a pris ses distances vis-à-vis du Parti depuis très longtemps, ne participe en aucune manière à la vie du Parti à Port- Bouët et a combattu le choix dudit Parti aux différentes élections municipales à Port-Bouët.

2. Les conséquences de ce choix inopportun et inapproprié qui frise un mépris flagrant des militants de base que nous sommes.

➢ C’est pourquoi, nous, responsables statutaires des structures de base, et des instances que sont :

• Les secrétaires généraux de sections

• Les présidents et présidentes des comités de base

-3-

• Les responsables des structures spécialisées de l’UFPDCI et de la JPDCI

• Les membres du Grand Conseil Régional

• Certains membres du Bureau Politique
• Le Député PDCI
• Certains conseillers municipaux PDCI
➢ Prenons position pour dire que, nous soutenons fermement, sans réserve et en toute responsabilité la candidature du ministre Siandou Fofana qui a été le choix de Madame Hortense Aka–Anghui, modèle achevé de fidélité, de loyauté, de sincérité, d’engagement au service de son Parti, choix approuvé par le Président du Parti qui l’a nommé Délégué Communal, et adopté à l’unanimité par la base.
Ont signé :
1. Monsieur ADOU EBIEREY BENJAMIN, Coordinateur des SG de sections
2. Monsieur ZADI SIOBA, Coordinateur des membres du Grand Conseil Régional
3. Madame LELLA CLEMENTINE épouse KASSI, coordinatrice de L’UFPDCI
4. Monsieur N’DA KOBLE SIDONIE, coordinateur de la JPDCI

Fait à Port- Bouët, le jeudi 06 Septembre 2018

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment