10152018Headline:

Abidjan: Remaniement ministériel, Ouattara en consultation ?

Comme annoncé, le Président Alassane Ouattara est en passe de procéder à un remaniement ministériel les jours à venir. C’est du moins ce qu’a annoncé, à demi-mot, Bruno Koné, porte-parole du gouvernement.

Remaniement ministériel, le PDCI à la porte de sortie ?

Lors du congrès extraordinaire du Rassemblement des républicains (RDR), le 5 mai dernier, pour l’adhésion au parti unifié, le Président Alassane Ouattara, par ailleurs président d’honneur dudit parti, avait annoncé la formation d’un nouveau gouvernement exclusivement composé des partis ayant adhéré à cette nouvelle entité politique. Ce remaniement ministériel pourrait intervenir en cette fin du mois de juin ou en début juillet, selon ce que le chef de l’Etat avait indiqué.

A l’issue du dernier Conseil des ministres qui s’est tenu à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire, Bruno Nabagné Koné, Ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste a quelque peu levé un coin de voile sur ce qui se prépare au sommet de l’Etat.

« Cette question relève des prérogatives du chef de l’Etat qui fera les consultations », a déclaré le porte-voix du gouvernement, avant d’ajouter : « A ce stade, ce n’est pas à nous de deviner pour savoir qui il va voir pour constituer ce gouvernement. Attendons que la décision se prenne si elle doit se prendre. Souhaitons seulement qu’elle se prenne dans l’intérêt de notre pays pour qu’il puisse continuer sa marche en avant avec des fils et filles valeureux et compétents et en mesure d’accompagner ce dynamisme. »

Notons que l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) de Soro Brahima s’était prononcée contre l’adhésion au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) lors de son congrès convoqué à cet effet. Quant au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié, il a reporté sa décision après la présidentielle de 2020. C’était lors de son Bureau politique, le 17 juin dernier. Un contentieux existe d’ailleurs entre le RDR, parti présidentiel, et le parti septuagénaire à propos de l’alternance en faveur de l’un de ses militants actifs aux prochaines échéances électorales.

Les ministres issus de l’UPCI et du PDCI pourraient donc sortir du gouvernement si le remaniement ministériel est effectif, selon ce qu’a annoncé le Président de la République. A moins que Bédié et Soro (UPCI) décident de rentrer docilement dans les rangs.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment