08172018Headline:

Abidjan/Riviera: Un employés d’une entreprise de distribution de gaz butane, se pend.

Une entreprise de distribution de gaz butane porte, en ce moment même, le deuil de l’un de ses employés. Le nommé Eric Kouamé, jeune agent de liaison âgé de 29 ans. Ce dernier a été découvert pendu à son domicile, à la Riviera-M’Badon, dans la commune de Cocody.

En effet, pour ce que l’on apprend des derniers instants de sa vie sur terre, il ressort que le samedi 14 avril 2018, c’est comme d’habitude que Eric Kouamé pointe présent à l’entreprise. Avec sa feuille de route bien déterminée, le jeune homme prend les commandes de son mastodonte et le voilà parti pour faire son boulot. Tout se passe bien, jusqu’au soir. A l’arrêt de son service, il gare son camion au siège de sa société, dépose les clés et rentre chez lui, à la Riviera-M’Badon.

La reprise du travail est pour le lundi 16 avril 2018. En attendant, le lendemain dimanche, c’est repos pour tous les employés de son entreprise. C’est le moment dont certains, les chrétiens bien entendu, profitent pour se rendre à l’église, pour dire merci à Dieu. Pour d’autres, c’est l’occasion de rendre visite à des amis, à des parents ou se lâcher carrément. Ou encore, rester sagement en famille à la maison, pour ceux qui sont casaniers. Mais on ne nous dit pas exactement dans laquelle des catégories se situe Eric Kouamé.

Les choses en sont là donc, quand arrive le lundi, jour de la reprise de service. Mais contrairement à ses habitudes et aux règles en vigueur dans sa société, le jeune camionneur n’est pas présent. On tente de le joindre au téléphone. En vain. L’appareil sonne, mais personne ne décroche. C’est bizarre ça.

N.Y., collègue avec qui Eric Kouamé entretient de bonnes relations, même en dehors du service, se propose de se rendre au domicile du jeune homme. Ce, pour comprendre les raisons de son silence assourdissant. Les instants suivants, N.Y. est sur les lieux. Il frappe à la porte du studio occupé par Eric Kouamé, et cela à plusieurs reprises. Mais toujours pas de signal d’âme qui vive.

Il tente également de le joindre au téléphone. Et curieusement, l’appareil sonne depuis l’intérieur de la piaule, mais personne ne décroche toujours pas. Cette fois, aux yeux de N.Y., il y a quelque chose qui ne va pas. Et il craint fort qu’il ne soit arrivé à son jeune collègue, ce qu’il est en train de redouter. Malheureusement, ce sera la triste réalité.

De fait, avec l’aide de jeunes du quartier, N.Y. arrache les nacos de la fenêtre du studio quand, à l’intérieur de la pièce, il découvre l’irréparable. Eric Kouamé est mort, pendu à la traverse de son lit, à l’aide de sa ceinture. La triste nouvelle se répand rapidement dans le voisinage, qui en est totalement choqué. Personne ne peut comprendre que ce garçon se soit suicidé, sans montrer au préalable, une once de dédain à l’égard de la vie.

Les éléments du commissariat de police de la zone, informés, se déportent sur les lieux, aux fins de procéder au constat d’usage. Ils sont en compagnie d’un médecin, qui atteste la mort par pendaison du jeune homme. Après quoi, la dépouille est enlevée par les services des pompes funèbres et transférée dans une morgue.

A relire: Drame / Un jeune homme retrouvé pendu dans les toilettes du domicile familial

Mais qu’est-ce qui a bien pu pousser le jeune camionneur à se donner la mort délibérément ? C’est ce que les enquêteurs de la police s’emploient à comprendre. En attendant de tout savoir, des indiscrétions croient avoir une piste, avec le témoignage d’un ami du défunt.

A lire aussi: Dabou / Un écolier de 11 ans retrouvé pendu après une dispute avec sa cadette

A en croire ce dernier, vraisemblablement le dernier à l’avoir vu, le dimanche 15 avril 2018, il reçoit un appel téléphonique de Eric Kouamé, l’invitant à son domicile. Lorsqu’il le retrouve, les deux passent plusieurs heures ensemble, jusqu’à 20h. Et durant tout ce temps, le jeune distributeur de gaz n’aurait fait que lui parler de sérieux ennuis, qu’il aurait dans son service. Est-ce donc pour cette raison que le conducteur de poids lourd s’est donné la mort ? Attendons les conclusions de l’enquête des policiers qui, c’est sûr, ne vont pas négliger cette piste.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment