11202018Headline:

Abidjan: Rumeurs persistantes d’un complot contre Guillaume Soro.

Il est de notoriété publique que Guillaume Soro et le parti présidentiel ne sont pas en odeur de sainteté ces derniers temps. Mais de là à affirmer que le pouvoir fomente une conspiration pour avoir la peau du président de l’Assemblée nationale paraît quelque peu inconcevable. C’est pourtant ce que vient de révéler le site koaci.com.

Depuis l’éclatement d’une vague de mutineries en Côte d’Ivoire en janvier et mai 2017, les relations entre Alassane Ouattara et Guillaume Soro se sont fortement dégradées. L’arrestation de Souleymane Kamaraté Koné alias Soul to Soul avait également renforcé le fossé entre le président de la République et le chef du Parlement. Les choses semblaient rentrer dans l’ordre après la libération du chef du protocole du PAN, que patatras!

Le parrainage par Guillaume Soro de candidats indépendants lors des récentes élections municipales et régionales a encore suscité les tensions entre Soro et les hauts cadres du rassemblement des républicains (RDR). A en croire le ministre Sidiki Konaté, le vice-président du RDR chargé de la région du Tchologo doit être entendu par la haute direction du parti pour cette attitude de défiance.

C’est donc dans ce climat de suspicion que le journal en ligne koaci.com vient annoncer qu’il y a un complot qui se prépare contre l’ancien patron des Forces nouvelles (FN, ex-rébellion). Selon le confrère, des hommes de l’entourage de l’ancien Premier ministre auraient été approchés par certaines personnes tapies dans l’ombre afin de déposer une importante quantité d’armes dans sa résidence de Bouaké pour l’accuser après de détention illégale d’armes.

Des conversations téléphoniques captées auraient mis à nu cette conspiration contre le président de l’institution parlementaire de Côte d’Ivoire. Les personnes approchées pourraient empocher la somme de 60 millions de FCFA pour accomplir cette basse besogne.

Le confrère avait révélé un peu plus tôt que des membres de la garde rapprochée de Soro avaient été approchés pour éliminer physiquement celui dont les ambitions présidentielles se précisent au fil des jours.

Notons qu’un rapport des Nations unies indiquait par ailleurs que Soro Kigbafori Guillaume détient 300 tonnes d’armes à titre privé.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment