11212018Headline:

Abidjan: Sawegnon candidat malheureux dans la commune du plateau.

Le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, Coalision au pouvoir) dans la commune Abidjanaise du Plateau Fabrice Sawegnon, a reconnu lundi sur les réseaux sociaux que “les derniers dépouillements ne sont pas en (sa) faveur”, à l’issue des élections municipales du samedi.

“Mes représentants m’informent que les derniers dépouillements ne sont pas en notre faveur”, écrit M. Sawegon sur Facebook.

Depuis samedi, jour du vote, la commune du Plateau est en proie à des tensions et manifestations. M. Sawegnon s’opposait aux premières tendances, conduisant à un recomptage des voix.

“Je veux donc prendre acte de ces remontées et remercier les habitants du Plateau, ainsi que l’ensemble des personnes qui croient en moi”, a indiqué M. Sawegnon ajoutant “malgré tous les éléments de recours documentés dont nous disposons, j’estime que nul engagement, nulle conviction ne vaut la paix et la stabilité”.

Le publicitaire Ivoirien, d’orignine béninoise, PDG de Voodoo Group, Fabrice Sawegnon (RHDP) était opposé à Jacques Ehouo, le candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir).

Dimanche, le PDCI avait déploré “le braquage éhonté des résultats qui se profilent à l’horizon notamment” dans les communes abidjanaises du “Plateau, Koumassi, Port-Bouët, Cocody”, et dans les régions du “Gontougo (Nord Est), Indenié-Djuablin (Est) et Lôh-Djibouo (Cente-ouest)”.

Un peu plus de six millions d’électeurs ivoiriens étaient appelés aux urnes samedi pour élire les 200 maires et 31 présidents de conseils régionaux.

La frange du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) conduite par Abou Drahamane Sangaré, a boycotté ces élections.

La CEI a commencé dimanche la proclamation des résultats par les municipales mais ceux du Plateau n’ont pas encore été annoncés.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment