12192018Headline:

Abidjan: Serge Vremen cadre du PDCI est-il convoqué à la police? En savoir plus sur cette affaire.

Serge Vremen, candidat malheureux du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir) aux élections régionales dans le Gontougo (Nord-est ivoirien) a été auditionné lundi à la préfecture de police d’Abidjan, a appris Afrique sur7 auprès de son parti.

M.Vremen s’est rendu lundi matin à la préfecture de police où il a été “auditionné” pendant plusieurs heures. Son audition a pris fin dans la soirée. Des proches évoquent une affaire en lien avec les élections.

M. Vremen qui revendique la victoire aux élections, a été battu par le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, chef de file des frondeurs au sein du PDCI, selon les résultats proclamés par la Commission électorale indépendante (CEI).

Rappelons que ces élections régionales et municipales couplées se sont déroulées sous fond de tensions dans plusieurs villes du pays.

Des échauffourées ont émaillé ces élections locales dans une commune à Abidjan et des villes de l’intérieur dont Divo (Centre-Ouest), où des urnes ont été emportées et deux personnes blessées dans des altercations entre partisans des candidats Famoussa Coulibaly (indépendant) et Amedé Kouakou (RHDP) au campement PK 8.

La Commission électorale indépendante (CEI) avait annoncé la reprise du vote à Facobly, l’un des quatre départements de la région du Guémon, dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire, évoquant “des incohérences sur les résultats”, dans cette circonscription électorale.

C’est le cas également pour la commune Abidjanaise de Port-Bouët en raison des actes de vandalisme sur les procès-verbaux “rendant toute compilation impossible”.

Ces nouvelles élections sont prévues “dans un délai d’un mois”.

La frange du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) conduite par Abou Drahamane Sangaré, qui a boycotté ces élections, a évoqué un taux de participation qui “oscille autour de 10%”.

Un peu plus de six millions d’électeurs ivoiriens étaient appelés aux urnes en Côte d’Ivoire pour élire les 200 maires et 31 présidents de conseils régionaux.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment