12142018Headline:

Abidjan: Soro a les bâtons dans les roux; va t- s’en sortir ?

 

Le congrès constitutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), annoncé pour le 26 janvier 2018 et les propos du président du comité d’organisation (PCO), M. Adama Bictogo sur le cas Guillaume Soro cristallisent l’essentiel de l’actualité de ce vendredi 7 décembre 2018.

‘’Congrès constitutif du Parti unifié : Tout sur la Grand’messe du 26 janvier au Felicia’’, barre à sa une le confrère l’Expression, journal proche du Rhdp. Dans sa parution du jour, le confrère fait part des dispositions pratiques prises pour la bonne tenue de ces assises comme relaté par le PCO Adama Bictogo, lors d’une conférence de presse tenue le jeudi 06 décembre 2018 à la salle polyvalente du parc des sports de Treichville.

Le Patriote pour sa part annonce ‘’ Adama Bictogo à propos du congrès RHDP : Ce sera un Tsunami’’. Citant le ministre Bictogo, le confrère annonce 80 mille personnes attendues au stade Felix Houphouët-Boigny. Avant d’informer que la date du 26 janvier, sera celle de la clarification et de la détermination. A ce propos, le confrère estime qu’il ne serait pas hasardeux de dire que ce congrès sera « une tribune de lumière”, ce sera le congrès de la clarification des positions et de la détermination des convictions”.

L’Inter, quant à lui estime que le ministre Bictogo n’a pas fait dans la dentelle quand il s’est agit de se prononcer sur le cas Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. ‘’Avant la rencontre avec Bédié, Bictogo cogne Soro’’, pointe- t-il à sa manchette. Pour l’ex ministre ivoirien de l’intégration Africaine, relate le confrère « On ne peut pas tricher en permanence avec le peuple ». A l’écouter, la date du 26 janvier sera le rendez-vous de la détermination et de la clarification des positions, car soutient-il, qu’il est impossible d’appartenir simultanément à deux partis politiques. Avant de s’adresser clairement à Guillaume Soro. « Si vous avez décidé de ne pas être RHDP, n’attendez pas qu’on vous demande de partir », a asséné le PCO du congrès.

Le temps, journal proche du Front populaire ivoirien, voit en ces propos du ministre Bictogo, une menace de destitution de Guillaume Soro de son poste de Chef du parlement ivoirien, au cas où ce dernier refusait d’adhérer au Rhdp. ‘’Assemblée nationale : Le Rhdp menace de destituer Guillaume Soro’’, écrit-il à sa une.

Jean Kelly Kouassi

 

 

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment