12162018Headline:

Abidjan: Soro Guillaume, bientôt l’heure de tout lâcher ?

Selon nos informations, Soro Guillaume ne devrait pas terminer son mandat de Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. Selon une source proche de son entourage, le PAN aurait prévu de partir avant la fin de sa mission.

Il se dit dans certains cercles que des cadres du RDHP manigancent pour évincer Guillaume Soro de la présidence de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. Nous avions vérifié cette information auprès de cadres du RDR qui nous ont assuré qu’il n’en était pour le moment pas question. « Évidemment qu’il pourrait être poussé vers la sortie si d’aventure il venait à prendre clairement ses distances avec le parti grâce à qui il est là où il est.», nous confiait sous anonymat un membre influent du Rassemblement des Républicains après la publication de l’information par le site Koaci.

Les actuels tenants du parti présidentiel pourraient ne pas avoir la peine de faire éjecter Guillaume Soro du perchoir. Ce dernier, « comme son ancien mentor Laurent Gbagbo, a un coup d’avance sur ses adversaires », confie un de ses proches. « Il a déjà prévu de partir si rien ne s’arrange », rajoute-t-il.

Lors d’un échange sur Facebook où les pros- Soro Guillaume sont très actifs, le député de FrescoAlain Lobognon s’est fait reprendre sur la question par Anabelle Ouégnin, une activiste politique ivoirienne très réputée sur Facebook.

« Quand on est président d’une Assemblée nationale dans un pays de non-droit (en référence à la critique portée par Soro Guillaume sur l’affaire de l’empoisonnement de Samba David), et qu’on est droit, on démissionne ou on la ferme. », déclare la jeune dame. Le parlementaire ivoirien lui a répondu en disant « Non! Il ne la fermera pas. Il démissionnera quand viendra le moment venu. », ce qui confirme à demi-mot l’idée d’une possible démission de Guillaume Soro de son poste de président de l’Assemblée Nationale ivoirienne à un moment qu’il jugera opportun.

Alain Lobognon a également affirmé lors de cet échange : “Votre préoccupation est légitime. Très légitime même. En tant que proche du PAN je suis témoin de ce qu’il a entrepris depuis des années pour voir libérer tous les détenus. Malheureusement, chaque fois que lui ou l’un de ses proches se prononce publiquement, l’on refuse de reconnaître qu’ils le font sans calcul politique aucun. Relisez son dernier post. Vous noterez qu’il a franchi un cap en dénonçant l’absence d’un État de droit en Côte d’Ivoire. Au moment où certains estiment qu’il fait ce post pour SOUL2SOUL, pour d’autres, en tant que PAN, il n’a pas le droit de dénoncer. Mettons de côté nos rancœurs pour le pays.”

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment