12192018Headline:

Abidjan: Soro Kanigui attaque le procureur sur le dossier Kognon.

Mamadou Soro Kanigui n’entend plus se taire à propos de l’assassinat du jeune militant de son organisation. Après l’inhumation de Soro Kognon, le président du RACI a vertement interpellé le procureur quant à donner une suite judiciaire à cette affaire.

Le 7 juillet dernier, le jeune étudiant Soro Kognon trouvait une mort atroce à Korhogo lors de l’Assemblée générale du Réseau des amis de Côte d’Ivoire (RACI), mouvement pro-Soro créé par l’Honorable Mamadou Soro Kanigui. Aussi, après plus de quatre mois d’attente, la dépouille du jeune étudiant a été portée en terre après des obsèques auxquelles ont assisté plusieurs personnalités, dont le président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafori Soro.

Quelques jours après les tragiques évènements de Korhogo, la police ivoirienne annonçait avoir appréhendé Sekongo Drissa et Konaté Ismaël comme étant les présumés assassins du jeune militant du RACI. Nous apprenons par la suite que ces deux individus ont été conduits à la prison de Grand-Bassam en attendant l’ouverture de leur procès.

Cependant, Soro Kanigui est monté au créneau au lendemain de l’inhumation de son ancien militant pour mettre en doute l’implication du procureur Richard Adou dans la manifestation de la vérité autour de cet assassinat qui est loin d’être élucidé.

Le Député proche de Guillaume Soro a donc mis au défi le chef du Parquet ivoirien. « Si le procureur de la république n’est pas capable de prouver que les assassins de Kognon sont en prison, alors il est lui-même complice des assassins et des commanditaires et démontre de ce fait qu’il est lui-même dangereux pour notre pays », a-t-il déclaré, avant de faire cette mise en garde sévère : « Il devra alors soit en tirer les conséquences, soit s’attendre à répondre de ses actes dans 23 mois tout au plus. »

Notons qu’au lendemain de cette cérémonie funéraire, Soro Kigbafori Guillaume avait tweeté : « Le héros Soro Kognon enfin inhumé à Korhogo: leçons d’un ignoble crime politique. »

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment