11192017Headline:

Abidjan: Soupçonnant un coup d’etat en préparation pour septembre par Soro, Alassane demande à Bedié de lâcher Soro

Le rapprochement entre Bédié et Soro en vue de 2020 n’a pas fini de nous réserver des surprises.

Après les épisodes de révocation de Niamien N’Goran et le déclassement de son fils Jean Luc de la présidence à la primature, voilà que nous apprenons qu’Henri Konan Bédié a reçu une délégation de personnalités de premier plan de son parti rangées aux côtés d’Alassane Ouattara pour le convaincre de prendre ses distances avec le probable challenger du “clan au pouvoir” en 2020.

Se sont rendus ce jour chez Bédié aux alentours de 11H, Daniel Kablan Duncan et son directeur de cabinet Ahoua N’Doli Théophile, Fofana Siandou et Jean Claude Brou Brou pour l’y rencontrer une trentaine de minute durant.

Si rien n’a officiellement filtré, une source proche de l’un des visiteurs logés à l’hôtel Warwick au 5 Rue de Berri de Paris, rapporte à KOACI que Fofana Siandou se laissant aller à des confidences, a affirmé qu’ils étaient en mission de médiation pour demander à Bedié de calmer le jeu avec le président Ouattara, qu’il suspecte de vouloir se représenter en 2020, et de ne point se laisser manipuler par Guillaume Soro.

A en croire notre source, Fofana Siandou aurait affirmé qu’ils avaient la preuve que ce dernier préparerait un coup d’état avec des ex-comzones pour le mois de Septembre et que le président Ouattara aurait décidé de contrarier coûte que coûte les ambitions de l’actuel président de l’Assemblée nationale avec un dossier solide permettant de l’envoyer à la Cour pénale Internationale (CPI).

Lé délégation du PDCI, retournée ce soir à Abidjan via un vol Corsair, aurait clairement demandé à Henri Konan Bédié  de lâcher celui qui apparaît selon certains observateurs, comme le seul capable à ce jour de rassembler les forces politiques nécessaires pour faire chuter Alassane Ouattara ou un de son camp.

Alors que l’empirisme RDR au sein du RHDP est dénoncé par de nombreux cadres du PDCI, reste à savoir si les entreprises menées auront une influence sur les choix de Bédié.

A suivre…

koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment