12112018Headline:

Abidjan: Traqué par la gendarmerie, Commandant Tracteur en cavale.

Salif Traoré dit Commandant Tracteur est activement recherché par la brigade de recherche de la gendarmerie. Il est reproché à cet ancien chef de guerre proche de Guillaume Soro sa responsabilité présumée lors des élections municipales à Abobo.
Les ennuis judiciaires de Salif Traoré sont visiblement loin de s’arrêter. Après son arrestation musclée, le 19 décembre 2014, voilà que l’homme qui faisait office d’aide de camp de Guillaume Soro durant les années de la rébellion est à nouveau au cœur d’une autre affaire. La brigade de recherche de la gendarmerie nationale est en effet aux trousses de Commandant Tracteur pour l’entendre sur les faits de violences qui ont émaillé les élections municipales dans la commune d’Abobo.

Lors de cette bataille électorale entre Hamed Bakayoko, candidat du RHDP unifié, et Tehfour Koné, candidat indépendant proche de Guillaume Soro, Tracteur a pris fait et cause pour le second cité. Mais le jour du scrutin, l’on a enregistré des violences qui ont causé mort d’homme. Ce serait donc dans ce cadre-là que cet ancien chef de guerre a été convoqué pour nécessité d’enquête.

Cependant, le 15 octobre dernier, Commandant Tracteur « a préféré se faire représenter par son avocat ». Les gendarmes ont donc entrepris de se rendre à son domicile pour procéder à son arrestation si besoin il y a. Mais grande ne fut leur surprise de constater que l’homme avait déjà déserté les lieux. Le 23 octobre dernier, cinq de ses proches ont été interpellés et déférés à la MACA pour « troubles à l’ordre public et détention illégale d’armes ».

Et depuis, plus de trace de Commandant tracteur qui est un véritable abonné aux interpellations cavalières.

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment