09242018Headline:

Abidjan: Un député fait de grave révélation sur l’Etat.

Bodi Théodore-

© koaci.com – Jeudi 24 Mai 2018 -En janvier dernier, nous évoquions une possible augmentation de l’indemnité des députés  à 500.000 FCFA, comme souhaité par les concernés.

Mais selon le député de Diegonéfla et Tonla dans la circonscription d’Oumé, région du Goh, Théodore Bodi Kouassi, qui a d’ailleurs confirmé l’information, l’Etat a refusé d’accéder à leur exigence.

« Nous avons souhaité que notre indemnité soit revue à la hausse. La réponse à notre doléance est tombée récemment. L’Etat a indiqué qu’il n’y a pas d’argent. Par conséquent, l’indemnisation des députés  ne peut être revue à la hausse, a révélé l’ex Directeur général, du Laboratoire du bâtiment des Travaux Publics (LBTP), comme rapporté par des sources, lors d’une rencontre au foyer polyvalent de la mairie de Gagnoa.

L’augmentation de 500.000 FCFA si elle était acceptée devrait couter à l’Etat la somme de 27 milliards de FCFA au titre du budget 2018.

Pour rappel, un élu à l’Assemblée nationale bénéfice, d’une prime d’installation de 10 millions de FCFA ; Une assurance maladie à 100 % pour lui et sa famille; Un passeport diplomatique ; Un véhicule hors douanes et taxes ; Des émoluments de l’ordre de 2 millions de FCFA par mois durant son mandat ; Une pension de retraite d’un million par mois, même si ce dernier n’est pas réélu et d’une immunité pour ses crimes et délits même ceux économiques.

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment