07182019Headline:

Abidjan: Un film révèle la vraie face du gouvernement ivoirien à l’ égard des enfants.

Un film révèle la vraie face du gouvernement ivoirien à l’ égard des enfants.

C’est un vrai coup de massue que viennent de recevoir les autorités ivoiriennes. Un documentaire diffusé sur la chaine Canal+ relate la traite des enfants dans les plantations de cacao en Côte d’Ivoire. Le film a été interrompu  sur les antennes ivoiriennes du groupe, quelques minutes seulement après le début de sa diffusion. Pour nombres d’observateurs, la chaine française a cédé à la pression du pouvoir d’Abidjan, notamment de Dominique Ouattara, dont la fille Nathalie Folloroux, est la directrice de la programmation à Canal +.

Beaucoup d’ivoiriens et de téléspectateurs s’interrogent encore comment certains dirigeants pensent pouvoir cacher à la face du monde, les tares de leur gouvernance par le moyen d’une censure?

La diffusion interrompue jeudi soir d’un film sur la traite des enfants dans les plantations de cacao en Côte d’Ivoire dans le cadre de l’émission “Envoyé Spécial” est au centre des débats depuis ce vendredi matin.

Le documentaire retrace la traite des enfants esclaves, transportés du Burkina faso jusqu’aux plantations de cacao en Côte d’Ivoire.

Il dépeint donc une réalité qui n’honore pas le gouvernement ivoirien, encore moins la première dame, épouse d’Alassane Ouattara dont l’ONG “Children for Africa” a fait justement, de la lutte contre le travail des enfants, un axe majeur de son action.

En montrant les images de la triste réalité, ce film apparait comme un cinglant désaveu pour cette organisation non gouvernementale qui bénéficie du soutien du gouvernement ivoirien, mais également de l’apport de plusieurs autres institutions nationales et internationales.

Finalement, Elise Lucet, la présentatrice de l’émission, a annoncé la disponibilité du documentaire sur Youtube et sur le site de Francetv en replay.

Hartman N’CHO

Crédit Photo: Weroes

afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment