07182019Headline:

Abidjan: Une forte mobilisation de femmes RHDP est constatée dans les six grandes communes d’Abidjan.

La mobilisation, 80 000 femmes annoncées

Mme Ehui Odette et son équipe veulent une mobilisation exceptionnelle des femmes, acquises aux idéaux du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le samedi 26 janvier 2019, au stade Felix Houphouët Boigny d’Abidjan-Plateau, date choisie pour la tenue du congrès constitutif du Rhdp.

A deux semaines de la naissance du parti cher au président Alassane Ouattara, la présidente nationale des femmes du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix et son commando, sont aux contact des femmes des partis membres de la coalition du Rhdp, depuis jeudi 10 janvier 2019, dans plusieurs communes de la ville d’Abidjan.

L’objectif est clair et sans ambages, sonner le tocsin de la mobilisation, pour une présence massive des femmes, dès le matin du 26 janvier au Félicia. « Nous vous exhortons à rester mobilisées pour le congrès et pour accueillir le bébé Rhdp. Le Felicia doit être noir de femmes le 26 janvier 2019 », a lancé Mme Ehui aux femmes de Yopougon et de Port-Bouët. Mme Ehui n’a pas manqué de leur rappeler l’intérêt que portent le chef de l’Etat et le premier ministre Amadou Gon, à leur mobilisation. « Alassane Ouattara, président du Rhdp et Amadou Gon, président du directoire du Rhdp, comptent sur la mobilisation des femmes », leur-a-t-elle dit. C’est pourquoi, elle a invité ces dernières à user du « porte-à porte », pour sensibiliser leurs sœurs dans leurs quartiers respectifs. Avant d’inviter les ONG, mouvements et associations proches du Rhdp à s’impliquer pour la réussite de ce congrès.

Les communes d’Adjamé et d’Abobo étaient l’affaire de Mme Joséphine Ouattara. Sur le terrain, la présidente du Rassemblement des femmes républicaines (RFR), a expliqué aux femmes des partis politiques membres de la coalition de cette commune, la nécessité de s’approprier la réussite de l’évènement. « Vous savez que dans tous les partis politiques, ce sont les femmes qui sont au-devant de la mobilisation. C’est pourquoi, le président du comité d’organisation nous a mises en mission », a-t-elle expliqué. Invitant donc les femmes à une participation massive aux assises du 26 janvier prochain, Mme Ouattara a également livré à ses hôtes, le message de la secrétaire générale du RDR. « A ce congrès, il est attendu 150 000 personnes, et le secrétaire général du RDR, Kandia Camara demande qu’il y ait 80 000 femmes au stade dont 60 000 pour le district d’Abidjan, le jour du congrès », leur-a-t-elle confié.

Même son de cloche dans les communes de Bingerville et de Cocody. Mme Soro Fara, à la tête d’une forte délégation composée des présidentes des femmes du MFA, du PIT, du Lider et de Concorde, a investi ces deux localités. Devant les femmes de Bingerville, puis de Cocody, la chef de délégation, (Présidente des femmes de l’Udpci, et vice-présidente des femmes du Rhdp), a indiqué que le parti unifié RHDP est « la seule alternative à la paix en Côte d’Ivoire ». Aussi-a-t-elle ajouté que les femmes, seules capables, de maintenir la stabilité socio politique, doivent s’investir davantage dans cette mission dont le but est de maintenir la Côte d’Ivoire unie, rassemblée et plus forte à travers la naissance du Parti unifié.

ivoirematin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment