11162018Headline:

Abidjan: Une partie du discours d’Henri Konan Bédié changée par son collaborateur.

Henri Konan Bédié s’est séparé de son directeur de cabinet, Dr Wenceslas Lenissongui-Coulibaly, après 18 ans de collaboration. Plus d’un mois après ce divorce, Me Chrisostorme Blessy lève un coin de voile sur les véritables raisons.
Henri Konan Bédié est dans un bras de fer sans merci avec son ancien allié, le Président Alassane Ouattara. La question de l’alternance en faveur d’un militant du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) en 2020 constitue la cause principale de ce divorce. Cependant, certains militants du vieux parti ont décidé de tourner dos au “Sphinx de Daoukro” pour rejoindre le RHDP unifié. Aussi, Bédié qui analyse cette situation comme une attitude de lèse-majesté n’a pas manqué de se séparer de plusieurs de ces proches.

Cependant, le limogeage de Dr Wenceslas Lenissongui-Coulibaly a surpris plus d’un dans la mesure où le désormais ancien Directeur de cabinet du président du PDCI-RDA faisait partie de ses proches et fidèles collaborateurs. L’on apprend par la bouche du concerné lui-même que cette révocation est due à ses accointances avec le parti unifié.

Dr Lénissongui indiquait alors sans coup férir qu’il est « Pdci-Rda, pro Rhdp unifié comme le président Bédié le sait ». Qu’à cela ne tienne ! Mais il y a eu un autre fait beaucoup plus grave qui n’a laissé de choix à Bédié que de démettre son (ancien) homme de confiance.

Invité à la grande conférence de la jeunesse du parti du PDCI Paris-Île de France, Me Blessy Chrysostome, l’avocat du parti, par ailleurs membre du Bureau politique a déclaré à demi-mot les raisons qui sous-tendent le limogeage de Lénissongui.

Les faits remontent au Bureau politique du 17 juin dernier. « Bédié regarde son discours. C’est un homme d’Etat. Il se rend compte qu’une page avait été enlevée et remplacée par une autre page », a déclaré Me Blessy, avant d’ajouter : « Il paraphe habituellement tous ses discours. Il s’en plaint. Il appelle tout le monde. Finalement, ce petit bout de papier revient (…). C’est la goutte d’eau qui a permis au président Bédié de savoir que chez lui, même à côté de lui, il y a la trahison. »

La suite, on la connaît. Wenceslas Lenissongui Coulibaly sera remplacé par N’Dri Kouadio Pierre Narcisse. Deux semaines plus tard, le Président Alassane Ouattara fera de lui le PCA de la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci).

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment