12162017Headline:

Abobo / Des ex-combattants en colére saccagent les locaux de la poste et séquestrent des agents

ex combattant liberent les cites

Abobo / Mécontents de leurs primes, des ex-combattants saccagent les locaux de la poste et séquestrent des agents

Plusieurs dizaines d’ex-combattants ont saccagé les locaux de la poste de la commune d’Abobo et ont menacé les agents qui y travaillaient.

Ce lundi 8 juin 2015, il était question pour les démobilisés de percevoir une partie des 800.000F Cfa comme convenue par l’ADDR. Malheureusement, la situation a dégénérée car les agents leur ont expliqué qu’il n’y avait plus assez d’argent pour les payer.

Dans leur élan de mécontentement, les ex-combattants ont saccagé les locaux de la poste.

Selon les témoins, l’un des portails de la poste a été défoncé et des vitres ont été cassées. Sentant leur vie menacée, les employés de la poste se sont retranchés dans un des bureaux.

Il a fallu l’intervention de la police et la gendarmerie nationale pour apaiser la situation et libérer les agents de la poste.

Les ex-combattants étaient nombreux ce lundi matin devant la poste de la commune d’Abobo pour recevoir leur prime de réinsertion, initiée par l’autorité pour le désarmement, la démobilisation et la réintégration (ADDR)

L’opération de désarmement et de démobilisation des ex-combattants a été lancée par le Directeur de l’ADDR, Fidèle Sarassoro, le 20 avril dernier, à la BAE de Yopougon. Elle s’y est déroulée jusqu’au 24 avril, avant de se déployer au CCA, du 27 au 30 avril. Sur ces deux sites, plus de 2000 ex-combattants ont été traités dont 1205 ont été convoyés dans les centres de resocialisation de M’Bahiakro, Guiglo et Bouaflé.

K.O.

SourceIM

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment