08192017Headline:

Abobo: la mairie ferme la gare d’UTB. Les raisons

Photo à titre d'illustration / Gare UTB d'Abobo

La gare routière d’Utb d’Abobo, située non loin du grand carrefour de cette commune a été fermée lundi dernier par des individus en civil se réclamant de la mairie.
Selon des témoins, arrivées aux environs de 9h, ces personnes, des loubards, ont intimé l’ordre aux employés d’Utb d’arrêter leurs activités et de rejoindre la nouvelle gare internationale d’Abobo, située au niveau du quartier-village Anonkoua kouté.
Face aux menaces de ces visiteurs peu ordinaires et très excités, la gare s’est vidée de son beau monde et des cars ont été dégagés pour éviter des actes de vandalisme. Au cours de notre passage aux environs de 10h, des jeunes gens faisant la sentinelle lançaient à tout visiteur qu’il n’ya pas de travail à Utb-Abobo. A l’intérieur de la gare, trois gendarmes armés de kalachnikov surveillaient les responsables des lieux et les matériels.
Selon Yves Doumbia, responsable de la communication de la mairie d’Abobo, ce sont des agents municipaux qui ont fermé la gare d’utb. Et cela conformément à un arrêté municipal datant de 2012 et enjoignant les sociétés de transport exerçant sur le territoire communal de rejoindre le site de la nouvelle gare routière d’Abobo. « Mais les responsables d’Utb ont posé des conditions inopérantes, de les laisser travailler et qu’ils vont réagir après. Nous sommes prêts à les dédommager pour le terrain et les constructions. La mairie a fait un courrier le 24 décembre dernier pour les informer que nos services allaient fermer cette gare le 5 janvier. Et c’est ce qui s’est passé ce matin avec en tête, le chef de la garde municipale et non des loubards», a ajouté le directeur de cabinet du maire d’Abobo.
Des responsables d’Utb ont indiqué, sous le couvert de l’anonymat, que le site de la gare d’Abobo est leur propriété et ne saurait être monnayée. Ils ont dénoncé le tarif élevé de la location des locaux à la nouvelle gare routière d’Abobo et l’obligation faite aux sociétés de transport de recruter des personnes désignées par la mairie d’Abobo.
Notre Voie

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment