05262024Headline:

“Absence” du PDCI à la Fête de la renaissance du PPA-CI: brédoumy soumaïla répond

La récente célébration de la Fête de la renaissance du Parti des peuples africains de Côte d’Ivoire (PPA-CI) à Agboville, a suscité des interrogations quant à l’absence du PDCI. Dr Brédoumy Soumaïla, porte-parole du PDCI, a apporté des éclaircissements le jeudi 11 avril 2024.
Dans le paysage politique ivoirien, chaque geste, chaque absence est scrutée à la loupe, surtout lorsqu’il émane de formations historiques comme le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). L’absence d’une délégation de haut niveau du parti doyen à la Fête de la Renaissance, organisée le samedi 6 avril 2024, par son allié politique, a ainsi suscité diverses interrogations.

« Le PDCI est en deuil »
Interrogé sur cette absence remarquée lors d’une conférence de presse tenue le jeudi 11 avril 2024, à la Maison du parti, à Cocody-Abidjan, le porte-parole Dr Brédoumy Soumaïla a tenu à clarifier la position de son parti, en soulignant que le PDCI, encore en deuil après le décès de l’ancien président Henri Konan Bédié, préfère adopter une attitude de retenue et de respect envers sa mémoire.

“Ce sont plutôt les représentations du PDCI, les personnes qui représentent le parti à Agboville qui ont participé à la fête de la Renaissance. Le président Thiam n’a pas envoyé une délégation pour aller prendre part à cette fête-là. Et d’ailleurs, le PDCI est en deuil, il ne peut donc se permettre de faire les grandes célébrations”, a expliqué Dr Brédoumy Kouassi.
Autrefois allié au RHDP dans la lutte contre Laurent Gbagbo en 2010, le PDCI a depuis rompu ce partenariat avec le parti au pouvoir et renoué avec l’ancien président, scellant une alliance avec sa formation politique, avant le décès inattendu du président Henri Konan Bédié le 1ᵉʳ août 2023.

Cette alliance PDCI-PPA-CI est “réelle” et “renforcée”, a d’ailleurs récemment rassuré le nouveau président Tidjane Thiam, abordant sa relation avec Laurent Gbagbo et l’accord scellé par son prédécesseur, le président Bédié.

Le cas du Paquinou
Lors de la conférence de presse, le porte-parole du PDCI a également évoqué les critiques reçues quant à l’absence de célébration du Paquinou, une fête traditionnelle en Côte d’Ivoire : “Le président Thiam avait dit auparavant que le parti est en deuil, et que ceux qui veulent célébrer le Paquinou le fassent dans la sobriété”.
Et de conclure : “Le parti est en deuil, et ne peut pas se permettre de faire des activités grandioses. Permettez que le parti sorte de son deuil pour relancer ses activités politiques en tant que tel.”

What Next?

Recent Articles