01212022Headline:

Actualité ivoirienne du jour : le décryptage de Fernand Dédeh

Dans une épître adressée à Zouzoua Inabo, le journaliste ivoirien Fernand Dédeh fait le décryptage de l’actualité ivoirienne de ce mercredi 10 novembre 2021.

À Barthelemy Zouzoua Inabo: C’est une grande première en Côte d’Ivoire, l’intervention chirurgicale réussie par les médecins ivoiriens de l’Institut de cardiologie d’Abidjan ce lundi 8 novembre 2021: ils ont opéré avec succès, une malformation de l’aorte rarissime sur une fillette de 11 ans.
Appelons la Justine. Elle a 11 ans et vit à l’intérieur du pays. Elle souffrait depuis plusieurs années d’un mal pernicieux. Les examens médicaux ont décelé une malformation de l’aorte. Ça va être très technique mais je vais faire simple pour que ton Camarade et les autorités médicales comprennent bien, les prouesses des médecins de l’institut de cardiologie d’Abidjan.
En fait l’aorte, c’est le gros vaisseau du cœur qui amène le sang à tout l’organisme. Son diamètre est compris entre 8 à 10 mm.
Chez la jeune fille, le diamètre de l’aorte était de 150 mm. « Cette atteinte est présente chez les adultes. Elle entraîne la mort dans les minutes qui suivent. », explique un spécialiste. Par conséquent, rare chez les enfants. Une telle intervention n’a pas encore eu lieu en Côte d’Ivoire sur un enfant. « Dans le monde, seulement 26 enfants ont été traités à ce jour de cette pathologie. À Abidjan, c’est le premier cas traité chez un enfant. »
Justine est innocente. Et les innocents ont toujours les mains pleines. Cinq (5) médecins, 5 h 30 d’opération et tout s’est bien passé. « La partie malade de l’aorte a été remplacée par une prothèse en tissus. ». Les médecins ivoiriens sont juste d’un excellent niveau et dévoués.
Justement, au cours de sa conférence de presse, le lundi 8 novembre 2021, Le Blanc de la Mé a salué les efforts des autorités de la santé et des médecins « la célérité et l’efficacité de notre réaction collective a permis de maîtriser l’évolution de la Covid-19. ». Puis il a noté l’accélération du programme hospitalier pour infléchir le taux de mortalité maternelle et infantile.
Parlons de Sport et de l’équipe nationale de football. Deux matches importants les 13 et 16 novembre 2021. Le pays de ton Camarade n’a toujours pas de stade aux normes pour abriter un match FIFA. Les Éléphants reçoivent donc à Cotonou, au Benin. Le 13 novembre 2021, Côte d’Ivoire-Mozambique. C’est sûrement le match le plus difficile. Pas du tout gagné d’avance. Il arrive trois jours avant la finale de là poule D, Lions Indomptables-Eléphants. Les deux équipes se tiennent à un point. Les Ivoiriens ont jusque-là, fait l’essentiel pour garder la tête de la poule. Quatre matches, trois victoires, un match nul (0-0 contre le Mozambique. Le Cameroun a perdu à Abidjan, le seul faux pas. Pour Serge Aurier et ses coéquipiers, ne pas se louper face au Mozambique, c’est arriver à Douala pour le dernier match de poule, en leaders. C’est surtout mettre la pression sur l’adversaire.
Les Ivoiriens sont en préparation à Sol Béni, à M’Pouto. Ce jeudi 11 novembre 2021, entraînement ouvert à la presse. Sébastien Haller qui aligne les performances dans son club est revenu dans le groupe. Il avait manqué le match de la quatrième journée contre le Malawi, à Cotonou.
La présidente du Conor-FIF appelle les Ivoiriens à la mobilisation autour des Éléphants.
Préparons-nous à courir et à réfléchir avec la police nationale le 15 novembre 2021. Elle a parfaitement compris son rôle, elle est au service de la population et agit pour briser les barrières. À la rentrée des classes, la police nationale avait posé des actes citoyens qui ne sont pas passés inaperçus: grands ménages dans plusieurs établissements scolaires. Opération de salubrité publique. Elle utilise les moyens modernes de communication pour atteindre ses objectifs. « Réseaux sociaux, outils d’amélioration des relations Police-Populations ». Utilité des réseaux sociaux…
Des nouvelles de ton Camarade? Il est à Abidjan. Il préside le conseil des ministres ce mercredi 10 novembre 2021 à 11 h. Dis-lui merci pour Daloa. Les images qui me préviennent de la grande ville, la cité verre, sont somptueuses. On s’en va là-bas, comme ça…

Sapel

Comments

comments

What Next?

Related Articles