05272022Headline:

Actualité ivoirienne : la chronique de Fernand Dédeh

À Barthelemy Zouzoua Inabo: le football est magique! Je suis avec une attention soutenue, les événements à Ouaga. Ce dimanche 23 janvier 2022, les mouvements d’humeur de certains dans la capitale burkinabé ont été dosés et peut-être stoppés par la prestation et la qualification des Etalons. À la fin du match, la population est descendue dans la rue. Les militaires sont restés dans leurs camps respectifs.
Ouagadougou a été réveillée, très tôt, ce dimanche 23 janvier 2022, par des tirs. Les militaires sont fâchés. La confusion règne dans la capitale burkinabé. L’inquiétude gagne la sous-région. La démocratie Burkinabé, de nouveau, à l’épreuve des armes et des bruits de bottes.
À 17 h ( 16 h GMT), ce même jour, l’équipe nationale du Burkina Faso porte les espoirs et espérances d’une nation en proie au doute. Les journalistes de Sport qui accompagnent les Etalons sont évidemment, stressés à la fois par les événements qui se déroulent dans leur pays et le match des huitièmes de finale de la coupe d’Afrique des nations au stade de Limbé, à 75 km environ de la capitale économique du Cameroun, Douala. « Pour l’instant le calme est revenu au pays. Les responsables militaires ont promis de rencontrer les mutins pour comprendre leurs revendications. », me soufflent l’un d’entre-eux. Preuve qu’ils suivent la situation dans leur pays. Puis il ajoute: « Déplorable et c’est pour repartir à zéro. Difficile pour nos pays d’avancer dans ces conditions ».
Pendant le match, une source introduite contactée à Ouagadougou assure: « le ministre de la Défense et l’Etat-major assis à l’INJEPS à côté du camp. Les mutins au camp à 100m, qui attendent avant d’y aller. Tout est calme en ville. »
Sur le terrain, à Limbé, Bertrand Traoré et ses partenaires ont sûrement conscience d’une chose: ils sont le facteur-tampon susceptible de donner un brin d’espoir aux Burkinabè. Ils attaquent le match pied au plancher. Un penalty en début de match. Raté par le capitaine. Puis une occasion collective totalement maîtrisée et Bertrand Traoré se rachète de façon remarquable. Les Gabonais ne perdent pas espoir. Le match est animé. Les Etalons ont plusieurs occasions de plier le match mais la précipitation fait le reste. Et en fin de match, les Panthères du Gabon surgissent pour assurer la parité au score. Stressante épreuve des tirs au but (7-6) pour les Etalons et effervescence dans les rues de Ouaga. « Ambiance indescriptible. ». Point-virgule, en attendant que les autorités du Faso et les mutins accordent les violons. Le Burkina a besoin de sérénité. Les Etalons sont les premiers qualifiés en quart de finale.
Ils sont bientôt suivis pas l’étonnante équipe de la Tunisie. Les Aigles du Carthage ont donné une leçon de réalisme et même de football au Nigeria. La seule équipe qui a fait le carton plein pendant la phase de poule, celle que tous les observateurs ou presque donnaient vaimqueur, est tombée de bien haut (0-1. Et doit quitter la compétition. Au football, chaque match a sa vérité.
Le pays organisateur entre de nouveau en scène. Le Cameroun reçoit les Comores, dévastés par la Covid19. L’entraîneur de cette équipe est dans la tourmente. Le pauvre! Tous ses gardiens sont concernés. Deuxième match de la journée, Guinée-Gambie.
Côté Ivoirien, le groupe s’est barricadé. Visites interdites. Le programme des joueurs est fait de repos, entraînement, séance vidéo. Les Eléphants reçoivent les Pharaons d’Egypte, le mercredi 26 janvier 2022 à 17
locale, 16 h GMT, au stade Japoma, à Douala.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles