05212022Headline:

Actualité ivoirienne : la chronique de Fernand Dédeh

À Barthelemy Zouzoua Inabo: Il faut respecter les Ivoiriens. Ils savent beaucoup de choses, maîtrisent même les arcanes des relations internationales et ils sont là… J’ai été impressionné par le le niveau, le sens et la profondeur des analyses de mes compatriotes, followers, squatters, sur la crise en Ukraine. Il y a les Pro-Pro, mais il y a surtout, ces hommes et femmes, qui savent, qui observent, attendent les bonnes tribunes.
Retour au pays, entre élections à la fédération ivoirienne de football, « fouille archéologique » des services de ton Camarade dans les domiciles du « fils égaré »…
Cette fois est la bonne. Candidats, approchez! Le comité de normalisation de la FIF a rendu publics les critères pour faire acte de candidature à la présidence de la fédération et les dispositions pratiques pour l’organisation de l’assemblée générale élective le 23 mars 2022. Tout le monde est d’accord: le Comité de normalisation fait office de Commission électorale. Qui connaît mieux les nouveaux textes que le Conor FIF? (voir de ton Camarade hein…). C’est en effet l’équipe de MDG qui a piloté les nouveaux textes, revus, corrigés et adoptés en assemblée générale le dimanche 27 février 2022.
Concernant les critères pour les candidatures: être Ivoirien, être âgé de 35 ans, résider sur le territoire ivoirien ; être présenté avec sa liste de membres du Comité exécutif par un collectif de huit (😎
membres actifs de la FIF, à savoir trois (3) clubs évoluant en Ligue I, deux (2) clubs
évoluant en Ligue 2, deux (2) clubs évoluant en Division 3 et un Groupement d’intérêts du football entre autres.
Dépôt des candidatures, du 7 au 9 mars 2022. Campagne électorale, à partir du 15 mars 2022 et AGE, le 23 mars 2022. Le football ivoirien entre dans la zone Verte.
En politique, oscillation entre zone Rouge et zone Orange. Ton Camarade lâche de la main gauche et presse de la main droite. Il a autorisé le dialogue politique. Les partis politiques et mouvements de la société civile ont bouclé les phases d’échanges. Reste maintenant les conclusions définitives et l’application de celles-ci sur le terrain pour le renforcement de l’apaisement et la cohésion sociale.
Dans le même temps, les services fouillent les différents domiciles de l’ancien patron de la rébellion ivoirienne, à la recherche d’armes et de munitions. Bon, disions les choses comme elles sont: si on ne trouve pas des armes rouillées chez ce garçon, chez qui veut-on les trouver, principalement en Côte d’Ivoire? Il a conduit les forces armées de la rébellion. Celles-ci ne se battaient pas habillées seulement en boubous de Kofipié…
Je sais. Le fils a fâché le père. Le père a décidé de faire payer au fils son « outrecuidance ». Le père ne décolère pas. J’avais cru comprendre que des démarches étaient en cours pour rapprocher le père et le fils. Apparemment, de nombreuses embûches sur le chemin… La Côte d’Ivoire ne peut pas rester dans ça.
Ton Camarade a fait beaucoup d’efforts et beaucoup de choses sur le chemin de la réconciliation. Ses services et son gouvernement en parlent très peu. Et pourtant! Tout n’est pas parfait et totalement accompli. Mais beaucoup a été fait. Ravalons les frustrations, dépassons les petites défiances et assumons notre histoire. Notre avenir nous commande de vivre ensemble sur ce territoire ivoirien, dans nos différences, dans le respect les uns des autres et surtout, le respect de la Constitution.
Un mot de la Covid19. L’Afrique a su résister. Le virus recule. Les chiffres en Côte d’Ivoire sont rassurants depuis plusieurs semaines. La vigilance est toujours cependant de rigueur. Au Congo-Brazzaville, les autorités ont carrément passé le cap: levée du couvre-feu, retour à la vie normale. Le bout du tunnel…

Comments

comments

What Next?

Recent Articles