01202017Headline:

ADJAME /un gang de trois individus spécialisé dans le vol de nuit et vol à mains arrêtés

brigant ,voleur

photo archive

Grand banditisme : Adjamé débarrassé d’un dangereux gang

Connue pour être le carrefour de la capitale économique Abidjanaise, compte tenu du commerce qui se fait pratiquement sur toute sa superficie, la commune d’Adjamé est aussi un lieu de grand banditisme. Récemment, un gang de trois individus spécialisé dans le vol de nuit et vol à mains armées a été mis hors d’état de nuire. Les trois malfrats, Alhaji, Moré et Bachirou dont la moyenne d’âge est de 30 ans ne sont pas des novices.

Selon les aveux d’Alhaji, ses compagnons et lui sévissent dans la zone depuis plusieurs années. Leur dernière frappe remonte à fin mars 2016 à Adjamé St Michel. Ce jour-là, ces bandits conviennent de cambrioler le domicile de Kassi Georges, un opérateur économique. Comme ils sont rompus dans le vol de nuit, Alhaji, Moré et Bachirou arrivent dans le périmètre du domicile choisi peu avant minuit, mais trouvent les lampes encore allumées.

Le gang s’embusque donc, attendant le moment idéal pour frapper. A l’intérieur, Kassi Georges n’a pas sommeil. Il sort donc de son domicile pour prendre un peu d’air devant son portail. Il profite même pour passer quelques coups de fils. Dès qu’il donne dos pour retourner à l’intérieur, l’homme est rattrapé à la vitesse de l’éclair par la bande de voyous. L’un d’entre eux met un pistolet sur la tempe de Kassi, l’obligeant à leur obéir.

Tous se retrouvent donc dans la maison ou sont endormis la femme de l’homme d’affaires et ses enfants. Mais peu importe ! Alhaji, Moré et Bachirou qui n’avaient qu’un seul objectif obligent Kassi Georges à leur montrer sa cache d’argent. Les voleurs réussissent cette nuit-là à emporter la somme de 1.700.000 Fcfa, deux ordinateurs portables et des téléphones. Malheureusement pour les indélicats, ils ne sont que des voleurs et leur réflexion ne va pas plus loin que le bout de leur nez.

En effet, quelques jours après leur forfait, Bachirou est surpris par Kassi à un carrefour à Adjamé, en train de revendre le butin. La suite est évidente. Conduit Manu militari au poste de police, les informations livré par Bachirou permettent de remonter à ses amis. Le gang au complet mis aux arrêts, Alhaji, Moré et Bachirou ont été jugés et condamnés à 20 ans de prison ferme, 50.000 Fcfa d’amende.

source: Nouchi.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment