08192018Headline:

Adjoumani, le mouvement politique “sur les traces d’Houphouët-Boigny”, issu du PDCI-coalition au pouvoir, ne devrait pas être « grondé »

Le mouvement politique « Sur les traces d’Houphouët-Boigny », issu du parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-coalition au pouvoir), ne devrait pas être « blâmé » par les dirigeants dudit parti, a soutenu, samedi, le président exécutif de ce mouvement, le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, lors d’un meeting à Valoua (35 km de Gagnoa).

La création de ce mouvement aux objectifs « louables et nobles », permet de se ressourcer avec les valeurs essentielles de l’idéologie Houphouëtiste, dont le dialogue, le pardon, la paix, la tolérance et l’unité, a-t-il dit. Cet objectif passe « nécessairement » par la consolidation de l’alliance au sein du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), afin d’en faire un parti unifié, a précisé M. Adjoumani.

« Personnellement, je ne crois pas qu’une telle volonté, un tel acte puisse être blâmé en Côte d’Ivoire », a-t-il dit, insistant sur la volonté de ses amis et lui de refuser que le bateau Côte d’Ivoire, ne « tangue » à nouveau, après la crise post-électorale de 2011, qui a fait officiellement plus de 3000 morts.

Selon le ministre, la Côte d’Ivoire a trop souffert de divisions inutiles, et il est plus que temps que les enfants de ce pays se retrouvent pour parler de paix, de stabilité ainsi que d’amélioration de conditions de vie.

A la naissance de ce mouvement, le président du PDCI, Henri Konan Bédié a pondu un communiqué dans lequel il a déclaré qu’il s’agit « d’un non-évènement », rappel-t-on.

 

lebabi.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment