11192017Headline:

Affaire ‘2020 n’est pas négociable’: Voici la réponse de Ouattara à Bédié que tous les ivoiriens ont retenu

Affaire ‘2020 n’est pas négociable’: Ouattara répond à Bédié et annonce sa candidature

« La prochaine élection présidentielle prévue dans la Constitution est à plus de trois ans. Elle mobilise déjà beaucoup d’énergie. De tels comportements attisent des tensions au sein de l’alliance au pouvoir. Alors que nous devons nous concentrer sur la mise en œuvre de notre programme commun approuvé massivement par nos compatriotes. »

A déclaré le chef de l’Etat ivoirien Alassane Dramane Ouattara, dans son discours de veille de la célébration de la fête de l’indépendance.

Une réponse du berger à la bergère. C’est ce que les Ivoiriens ont pu retenir du discours de Ouattara, prononcé ce dimanche 6 août 2017, au cours du journal télévisé de 20 heures, la veille de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. En effet, durant cette intervention face à la nation, Ouattara a choisi bien des morceaux pour répondre à ses détracteurs, aux soldats mutins de son armée et surtout à toux ceux qui s’agitent pour des candidatures à l’approche de la présidentielle de 2020. Une réaction qui dénote de la radicalisation de la lutte en ce qui concerne la jouxte présidentielle de 2020, au sein du Rassemblement des Houphouëtistes pour la paix, (Rhdp).

Une réplique à la posture de « 2020 non négociable » de Bédié

C’est par des interpellations que Ouattara semble dire à Bédié que ses agitations à propos de la présidentielle de 2020 sont inopportunes pour l’heure. « La prochaine élection présidentielle prévue dans la Constitution est à plus de trois ans. Elle mobilise déjà beaucoup d’énergie. De tels comportements attisent des tensions au sein de l’alliance au pouvoir. Alors que nous devons nous concentrer sur la mise en œuvre de notre programme commun approuvé massivement par nos compatriotes« , a-t-il déclaré à qui veut l’étendre. C’est une réponse non moins directe à la sortie de Bédié qui de son retour de Paris, le dimanche 30 juillet 2017 avait déclaré que la pour la présidentielle de 2020, le tour de briguer la magistrature suprême n’est pas négociable pour le Pdci. Mais une position tranchée de Bédié au nom du Pdci que semble avoir été très mal accueilli par Ouattara à travers son discours.

Une candidature annoncée pour 2020

C’est pourquoi pour traduire ce mécontentement, Ouattara va plus loin en invitant son allié Bédié du Rhdp à plus de sagesse.

« En tant que responsables politiques, nous n’avons pas le droit de rajouter des moments de doute aux difficultés que les populations ont vécues cette année. Nos populations ne méritent pas ce débat au sein de la coalition », a ajouté Alassane Ouattara. Avant de faire une importante déclaration qui en dit long sur sa candidature future et certaine. « Je veux dire aux uns et autres, que pour la prochaine élection présidentielle, tous, pourrons se porter candidat, selon les dispositions de la loi fondamentale qui garantit des élections démocratiques et transparentes», a annoncé Ouattara, à travers un discours où son intention de participer à l’échéance électorale prochaine transparaît pour ne plus faire l’ombre d’aucun doute.

Une sortie qui vaut bien une belle réponse au président du Pdci. Henri Konan Bedié qui a soutenu que «Pour ce qui concerne 2020, 2020 n’est pas négociable pour la bonne raison que cette échéance est inscrite dans la Constitution».

Par Marcel Dezogno

Source: letempsinfos.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment