05242018Headline:

Affaire « des espions chez la femme de Soro »

Des informations faisant état de la présence d’un drone espion dans les environs de la résidence de la compagne de Guillaume Soro ont circulé ces dernières heures. Joint par Soir Info, le camp du chef du parlement ivoirien a réagi.

Un drone espion conduit par des agents présumés du ministère de l’Intérieur aurait été aperçu dans les environs de la résidence de la compagne de Guillaume Soro à Zakoua dans l’ouest du pays. Ces appareils et leurs pilotes auraient été interpellés et « cuisinés » par les populations du village.

Selon les informations livrées par le site Koaci.com, les appareils visaient à déterminer la présence ou non d’armes dans la propriété du couple Soro. Joint via téléphone par Soir Info, Touré Moussa, Conseiller de celui qu’on surnomme le PAN s’est prononcé sur cette affaire pour le moins rocambolesque.

« Je pense que c’est une information très crédible. Je crois qu’il y avait effectivement un document signé du Directeur de cabinet du ministre de l’intérieur », a-t-il affirmé. Selon Touré Moussa, c’est « étonnant au moment où nous sommes inscrits dans un processus de décrispation qu’il y ait ce genre de suspicions et de décisions ».

Le proche de l’ex-chef rebelle a fait savoir que Guillaume Soro est disposé en toute transparence à se soumettre à d’éventuels contrôles. « II aurait été très simple de demander à Guillaume Soro d’ouvrir sa résidence pour qu’une inspection ait lieu », a commenté Touré Moussa.

Le ministère de l’Intérieur faut-il le souligner, n’a pas souhaité réagir à cette affaire.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment