10242018Headline:

Abidjan: 1 camion plonge dans la lagune Ebrié, 1 mort; rififis au sein de l’ex Rhdp.

L’actualité de ce vendredi 5 octobre 2018 est dominée par l’accident de circulation survenue sur le pont jeudi mais aussi les rififis au sein de l’ex Rhdp. Bonjour et bonne lecture.

« Accident sur le pont de Gaulle hier : Une fourgonnette plonge dans la lagune, 2 morts », lit-on à la Une de L’Expression. Le confrère explique que le drame s’est produit alors que le véhicule roulant dans le sens Plateau-Treichville amorçait le pont de Gaulle. « A l’amorce dudit pont, le véhicule immatriculé 2357HB01 avec à son bord deux personnes a brusquement manqué de prendre le virage et s’est dirigé sur le côté droit de la chaussée qu’il a traversé sans difficulté avant de percuter la barrière métallique de sécurité le long du pont pour ensuite se retrouver dans la lagune », relate le journal.

Fraternité Matin est également sur cette actualité avec son titre : « Accident de la circulation sur le pont de Gaulle : Une fourgonnette avec deux passagers finit sa course dans la lagune ». L’organe pro-gouvernemental fait savoir que c’est autour de 00 heures que la fourgonnette de couleur blanche a été sortie des eaux, vide. Et le quotidien d’annoncer que le bilan humain est d’un mort et d’une autre victime, elle, portée disparue.

« Pont général de Gaulle : Un Gbaka plonge dans la lagune, 18 morts », titre à ce sujet Le Temps. Le confrère souligne la récurrence de tels accidents sur ce pont qui relie les communes du Plateau et de Treichville. En termes de bilan, on y estime à 18 morts le nombre de victimes.

Pdci, Rdr, ça chauffe

Au sein des différents partis du Rhdp à savoir le Rdr et le Pdci, les choses se passent relativement mal.

« Pdci-Rda : Bédié chasse Adjoumani », barre Notre Voie. A en croire l’organe proche de l’opposition, le président du mouvement « Sur les traces d’Houphouët Boigny » et Jérôme Kouassi ont tous les deux été exclus temporairement du Pdci-Rda pour indiscipline, transhumance politique et violation des statuts du parti. L’autre coup de balai au sein du parti concerne Coulibaly Lenissongui, le directeur de cabinet de Bédié. Sur les raisons de cette mise à l’écart de l’ex collaborateur du président du parti, on y apprend qu’il lui est reproché de pactiser avec le parti unifié au détriment du Pdci. Un départ qui n’est pas passé sous silence, le concerné s’étant répandu dans les colonnes de Le Patriote de ce jour.

« Dr Lenissongui Cpulibaly (ex-directeur de cabinet de Bédié) : ‘’Le Pdci est devenu une prison’’ », livre le confrère dans sa parution du jour. L’ex-collaborateur de N’Zueba n’y va pas de main morte pour fustiger certains comportements au sein du parti septuagénaire. Il a notamment dénoncé le manque de liberté au sein du parti, les membres étant à l’en croire, obligés de regarder dans la même direction au risque de se voir frappé. « Les notions de liberté, de liberté de citoyen, de quelqu’un qui a une conscience, pose problème au Pdci », a-t-il regretté.

Ce n’est pas plus calme au Rdr où une rencontre entre Ouattara et un proche de Soro a eu lieu hier selon la Une de L’Inter. « Après l’amnistie : Ouattara confie une mission à Soul To Soul ». En effet, rapporte Hamadou Ziao, Soul To Soul, le proche de Guillaume Soro s’est rendu au palais hier pour témoigner sa gratitude au Chef de l’Etat pour l’amnistie dont il a récemment bénéficié en mêê temps que Simone Gbagbo et plusieurs autres prisonniers. Cependant, souligne le journaliste, l’occasion a été saisie par le frère cadet du président, Téné Brahima, qui l’a reçu, sur instruction du numéro 1 ivoirien pour lui transmettre un message de ce dernier. L’émissaire du président aurait, à en croire le confrère, « recommandé de dire à Guillaume Soro d’inviter ses proches au calme pour éviter d’envenimer la situation ».

Alassane SANOU

secrom

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment