10242017Headline:

Affaire «Ouattara, premier président africain reçu par Macron» Quand le rdr farote ! ce qu’il faut vraiment savoir

Affaire «Ouattara, premier président africain reçu par Macron» Quand le rdr fait pitié !

Le Patriote, journal très proche du pouvoir a placardé

récemment, à sa première page : «Alassane Ouattara, premier président africain reçu par Macron».

Macron est le tout nouveau jeune président de la république

française. Il n’a que 39 ans.

Les partisans de Ouattara jubilent parce qu’il va recevoir

leur mentor en premier parmi les chefs d’Etat africains.

Mais ce que les griots de Ouattara évitent de dire,

c’est que ce n’est pas le président français qui a demandé

à recevoir Ouattara.

Parce que, dans le rapport des forces diplomatiques, Macron

n’a pas besoin de Ouattara.Sinon c’est lui qui serait venu

en Côte d’Ivoire, avant de se rendre au Mali.

En l’espèce, si le président Macron avait estimé la Côte

d’Ivoire de Ouattara un partenaire essentiel, voire stratégique,

pour son pays en Afrique, c’est lui qui aurait fait

le premier pas, comme il l’a fait en allant en Allemagne dès

les premières heures de son élection. C’est cette information

que ses partisans auraient été fiers d’annoncer.

Mais, c’est plutôt le chef de l’Etat ivoirien qui a tout mis en

oeuvre pour être le premier président africain à être reçu

par le tout nouveau président français. Et comme la présidence

française n’y a vu aucun inconvénient diplomatique,

elle a donné une suite favorable à sa démarche en

acceptant de le recevoir. Et Ouattara et ses partisans en

sont heureux. Si heureux qu’ils utilisent le ‘’Tigbla’’ (tam-tam

parleur en pays Bété) ou ‘’Attougblan’’(en pays Agni) pour

demander au monde entier de partager leur joie.

Simplement ridicule ! Le ‘’M’as-tu vu ?’’, c’est ça le projet

de société du rDr. C’est juste bon pour les fanatiques

qui constituent le gros lot des militants de ce parti.

Doit-on rappeler que Alassane Ouattara n’est pas le premier

président africain que Macron rencontre depuis son élection.

Il a déjà rencontré le président malien Ibrahim Boubacar

Kéita (IBK). Et là, c’est Macron qui est allé au Mali pour rendre

visite aux soldats français qui y sont établis dans le cadre de

la lutte contre le terrorisme.

IBK est donc le premier président africain à avoir rencontré

Macron. Mais les Maliens n’en font point un point d’honneur.

Pour eux, c’est un fait banal. A moins que Ouattara et ses

partisans veuillent nous rappeler,si besoin en était encore,

que l’actuel chef de l’Etat ivoirien est bel et bien à la tête

de la Côte d’Ivoire par la seule volonté de la France, et non

par la volonté des Ivoiriens.Plus encore, au-delà de la

Côte d’Ivoire, l’attitude de Ouattara peut être perçue

comme une injure pour l’Afrique tout entière. Comment

le président d’un pays africain peut-il se réjouir tant

parce qu’il va être reçu par un chef d’Etat français, fût-il le

premier africain ?

lecridabidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment