10302020Headline:

Affi réclame «l’irrecevabilité» de la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du FPI

affi n'guess

Le Président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan, a introduit, jeudi, une requête auprès du Comité de Contrôle aux fins de déclarer ‘’irrecevable’’ la candidature de Laurent Gbagbo pour ‘’non-conformité ‘’ de son dossier.

Selon les termes de la requête dont APA a pu obtenir une copie, Affi N’guessan sollicite, par conséquent, le ”retrait pur et simple de son nom de la liste provisoire des candidatures à la Présidence du Front Populaire Ivoirien”, publiée, mardi, par le Président par intérim du Comité de Contrôle, Paul Vy.

Le président Affi, candidat à sa propre succession reproche à M. Vy ‘’l’absence de convocation et de délibération du Comité de Contrôle” comme l’ont dénoncé, mardi, ‘’deux membres du Comité de Contrôle”, condamnant ‘’l’acte solitaire du camarade VY Paul qui n’engage pas le Comité de Contrôle”.

‘’Les circonstances sus évoquées conférant à l’acte ainsi publié un caractère irrégulier, il en résulte qu’il est nul et de nul effet puisqu’il n’émane pas du Comité de Contrôle en tant qu’instance du Parti”, écrit M. Affi.

Par ailleurs, le requérant observe, également, la non-conformité du dossier de candidature de M. Gbagbo. ‘’Le dossier de la candidature proposée du Président Laurent Gbagbo ne comporte” ni ‘’une demande manuscrite” ni ‘’l’attestation d’appartenance à un organe central ou de contrôle, délivrée par l’organe concerné”, explique Affi N’guessan.

‘’Concernant spécifiquement l’attestation d’appartenance à un organe central, je précise qu’en ma qualité de président du Parti, donc président du Secrétariat Général et du Comité Central, je n’ai été à aucun moment sollicité aux fins de signature d’un tel document”, précise-t-il dans la requête.

‘’Dès lors, le dossier de candidature du Président Laurent Gbagbo devrait être rejeté et la candidature déclarée irrecevable pour dossier incomplet” ajoute Affi N’guessan.

Le Président du Front populaire ivoirien relève, par ailleurs, ‘’l’impossibilité” de Laurent Gbagbo ‘’d’exercer la fonction de Président du Parti”, car ‘’engagé dans une procédure judiciaire à la Cour Pénale Internationale (CPI) depuis 3 ans” dont ‘’le procès est fixé au 7 juillet 2015, soit 8 mois après la tenue du Congrès du Parti”, précise encore M. Affi.

Or, souligne-t-il, le Président Laurent Gbagbo, dans l’incapacité d’être ‘’physiquement” présent au moment de l’élection du Président du FPI le 14 décembre 2014, ‘’il y aurait donc vacance de la présidence dès son élection éventuelle ” en violation de‘’l’article 18 alinéa 7du règlement intérieur qui stipule : « En cas de vacance de la Présidence, le Premier vice-président convoque un Congrès extraordinaire, en accord avec le Comité Central, pour l’élection d’un nouveau Président si la durée à courir du mandat en cours est supérieure à un (1) an et demi”, rappelle Affi N’guessan.

Il résulte, selon lui, de la lecture de cette disposition ‘’qu’on ne peut accepter la candidature d’un militant qui est dans l’impossibilité physique d’exercer immédiatement” la fonction de Président du Parti, demandant, pour ces ‘’motifs” à Paul Vy, de ‘’convoquer une séance du Comité de Contrôle à l’effet de se conformer aux textes du FPI et déclarer irrecevable la proposition de candidature” du Président Laurent Gbagbo.

HS/ls/APA

Comments

comments

What Next?

Related Articles