05282017Headline:

Agression de Johnny Patcheko : L’ambassadeur de Cote d’Ivoire en France réagit

ambassade CIV -bruxelle

pacheko

La sauvage agression en France de Johnny Patcheko, cyber activiste pro-Gbagbo par des présumés sympathisants du chef de l’Etat ivoirien, continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive au sein de la Diaspora Africaine. Dernière en date, la rumeur selon laquelle, les auteurs de l’acte seraient réfugiés à l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France pour échapper à la police lancée à leur trousse…

L’ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, SEM Charles Gomis que nous avons joint au téléphone ce lundi 24 août 2015 aux environs de 18 H pour vérifier l’information selon laquelle les agresseurs de Johnny Patcheko seraient réfugiés à l’ambassade sous la protection des responsables de la chancellerie a démenti la nouvelle. Le représentant de la Côte d’Ivoire en France a même été formel. «Aucun agresseur de celui qui se fait appeler Johnny Patcheco n’est réfugié au sein des locaux de l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France. Ce serait inadmissible que nous cautionnions ce genre d’agissement (…) L’ambassade appartient à tous les ivoiriens. Et personne ne peut y trouver refuge après avoir commis de tels actes…» Nous a fait savoir le diplomate ivoirien. Avant de préciser avoir eu vent de cette rumeur malsaine.
Pour d’ailleurs y mettre fin, le diplomate a noté avoir instruit ses services aux fins de pondre un communiqué officiel pour faire taire la rumeur. Et ce, d’autant plus que les partisans de Johnny Patcheko envisageraient de faire un sit-in devant les locaux de la chancellerie pour exiger l’expulsion des présumés agresseurs. Le texte du communiqué que nous a fait parvenir Charles Gomis est ainsi libellé : « Il me revient selon des rumeurs que les agresseurs de M. PATCHEKO se seraient réfugiés à l’Ambassade. Je voudrais informer les parties en conflit que l’Ambassade n’est mêlée de quelque manière que ce soit à cette agression qu’elle condamne et ne saurait servir de refuge en ces circonstances pour aucune des parties. En tout état de cause, l’Ambassade lance à tous et à toutes un appel au calme et à la retenue. »

Par ailleurs, le Conseil Juridique de Johnny Patcheko emmené par Maître Habiba Touré du Barreau de Paris devrait se retrouver très bientôt devant la presse ivoirienne et internationale afin d’expliquer à l’opinion, la suite judiciaire donnée à cette tentative d’assassinat manquée sur le sol français./.

AUGUSTIN Djédjé à Paris
EVENTNEWSTV

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment