05222024Headline:

Agro-industrie : le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani rassure sur la disponibilité de l’huile de palme sur le marché

Abidjan, A l’occasion d’une rencontre avec le directeur général du Conseil hévéa – palmier à huile (CHPH), Edmond Coulibaly, et les responsables du Groupement des industriels transformateurs d’huile de palme (GITHP), le mardi 13 décembre 2022 à Abidjan, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a assuré de la disponibilité de l’huile de palme sur le marché.

« Les industriels se sont engagés à produire davantage pour qu’il n’y ait plus de pénurie sur le marché. Il y aura un suivi de la mesure sur le terrain. Ces engagements ne s’arrêtent pas à la fin de ce mois mais vont au-delà des fêtes pour que plus jamais, il n’y ait de pénurie d’huile en Côte d’Ivoire », a fait savoir le ministre Adjoumani.

Le ministre de l’Agriculture a déploré que depuis un moment, l’huile manque sur le terrain. Ajoutant que la difficulté est qu’en raison du plafonnement, il y a des commerçants véreux qui, plutôt que de vendre l’huile dont ils sont dépositaires sur le marché ivoirien, contournent le marché et exportent de façon frauduleuse une partie du produit qui est à leur disposition.

Voilà pourquoi, a-t-il expliqué, son département, à travers le CHPH, a pris la décision de suspendre les exportations frauduleuses. « Des informations ont été données à nos frontières pour empêcher que tout produit, toute huile de consommation ne puisse traverser nos frontières », a-t-il affirmé.

« Nous allons suivre les consignes qui vont être données de sorte que les lignes de production continuent à produire au maximum de leur capacité puis nous allons approvisionner le marché pour éviter cette pénurie. Nous allons travailler dans ce sens », a indiqué le directeur général de SANIA, Coulibaly Lacina.

Dans un communiqué daté du 7 décembre 2022 , le directeur général du CHPH rappelle aux opérateurs que l’exportation des produits du palmier à huile est une activité réglementée et soumise à agrément, en application de l’article 10 de la loi n°2017-540 du 3 août 2017 fixant les règles relatives à la régulation, au contrôle et au suivi des activités des filières hévéa et palmier à huile.

 

What Next?

Recent Articles