03052024Headline:

Alain Lobognon lâche un gros coup de gueule contre les organisateurs de la CAN 2023

Alain Lobognon, ancien ministre ivoirien des Sports, a poussé un coup de gueule en l’endroit des organisateurs de la CAN 2023 prévue en Côte d’Ivoire en 2024.
La Côte d’Ivoire abritera la CAN 2023 du 13 janvier au 11 février 2024. Avant ce grand rendez-vous du football africain, Alain Lobognon donne de la voix. L’ancien ministre ivoirien des Sports a envoyé un message musclé aux organisateurs de la Coupe d’Afrique des Nations, notamment le COCAN.

Dans une publication sur son compte X, l’ex-deputé de Fresco a envoyé un message musclé au COCAN. Il a souhaité que l’organisation de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire ne soit pas « comparée aux festivités autour des funérailles en Afrique où tout est occasion pour boire et manger à satiété ».

M. Lobognon estime que pour avoir été au cœur de la participation de l’équipe nationale ivoirienne lors de la CAN 2013 en Afrique du Sud, de la CAN 2015 en Guinée Équatoriale et au Mondial 2014 au Brésil, il mesure « les stratégies des différents acteurs pour se remplir et les poches et les comptes en banque ».

« Ce qu’il compte pour eux, ce ne sont pas les retombées positives pour notre pays et pour le football ivoirien, mais leurs intérêts égoïstes. Le jour où l’esprit mercantile fichera le camp autour de l’organisation des grands événements sportifs et du sport en Côte d’Ivoire, les vilaines polémiques céderont la place au professionnalisme et on ne parlera plus de comité d’organisation », a ajouté l’ancien compagnon de Guillaume Kigbafori Soro.

Alain Lobognon n’a pas manqué d’exprimer ses craintes quant à l’organisation de la CAN en Côte d’Ivoire. « Il ne faut pas que l’organisation de la #CAN2023 en #Ci225 se solde par un échec sur les plans financiers et sportifs… comme lors des funérailles en Afrique où l’occasion est donnée aux uns et autres de boire et de manger à gogo », a-t-il recommandé.

What Next?

Recent Articles