10152019Headline:

Alain Logbognon-député RDR: Je soutiens la candidature de Soro Guillaume en 2020

 La question de la candidature à la présidentielle de 2020 du président de l’assemblée nationale ivoirienne,Guillaume Soro Search Guillaume Soro est de plus en plus évoquée. Ce lundi 23 juillet 2018, Alain Lobognon, proche collaborateur de Soro Guillaume et député du rassemblement des républicains (RDR), annonce qu’il a décidé de soutenir la candidature de Soro Guillaume en 2020.

« J’ai décidé de soutenir la candidature de Soro Guillaume à l’élection présidentielle de 2020. C’est mon droit constitutionnel. Alors, je dis vivement 2020. Personne, encore moins aucune raison, ne m’oblige à porter la casaque du RDR. Et comme le dit le chanteur « give me a break », a-t-il mentionné sur le média social américain Twitter.

Une sortie de celui qui fut un des hommes liges du président Ouattara au sein de l’ex-rébellion, intervient au moment où la question de la probable candidature de Soro guillaume est de plus en plus évoquée.

« J’ai toujours évité de me prononcer sur la question de ma candidature à la présidentielle de 2020 parce que je ne voudrais pas ouvrir une compétition précipitée et anticipée sur 2020. Je pense que je vais y réfléchir, mais je ne m’imagine pas engager cette réflexion sans en parler d’abord et principalement au président Ouattara et ensuite Bédié et bien d’autres personnes », avait déclaré hier dimanche 22 juillet Soro Guillaume lors d’un entretien sur RFI.

La présidentielle de 2020 cristallise beaucoup l’attention depuis le divorce consommé entre le PDCI de Bédié et leRDR Search RDR d’Alassane Ouattara. Depuis la clarification de Ouattara sur l’appel de Daoukro (qu’il n’avait pas fait de promesse à Bedié pour 2020, ndlr), la formation du gouvernement Gon 2 sans avoir consulté Bédié et son jusque boutisme pour le Parti unifié, rien ne va plus entre les deux chefs d’Etat ivoiriens.

L’ancien ministre de la promotion de la jeunesse et du service civique Alain Lobognon, député issu du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) quant à lui avait affirmé lors d’un entretien avec la presse le lundi 15 mai dernier qu’il ne croyait pas au futur parti unifié, qualifiant cette future formation politique de « parti État qui va tuer la démocratie en Côte d’Ivoire ».

Koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment