07202018Headline:

Alternance 2020-Augustin Thiam (gouverneur de Yamoussoukro) : “Le seul critère est de pouvoir continuer ce que Ouattara a commencé”

20H55 GMT –Le gouverneur de Yamoussoukro (Centre ivoirien, capitale politique), Augustin Thiam, cadre du Rassemblement des républicains (RDR, parti au pouvoir), a déclaré mercredi que “le seul critère de l’alternance” en Côte d’Ivoire en 2020 est de “pouvoir continuer” les chantiers du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, lors d’une cérémonie.

“Le seul critère pour l’alternance en 2020, c’est de pouvoir continuer le travail qu’Alassane Ouattara a commencé”, a déclaré M. Thiam pour qui, “peu importe que le leader choisi soit issu du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ou du RDR. L’essentiel “qu’il soit houphouétiste”.

Selon le gouverneur, il est certes “tôt de parler d’alternance”, à trois ans de la fin du 2e quinquennat d’Alassane Ouattara, “mais il est plus que jamais urgent d’oeuvrer à consolider l’union entre (les alliés au pouvoir) pour éviter une tempête”.

“Aujourd’hui, 70% de la population (ivoirienne) a moins de 30 ans, et parmi (cette frange), 45% des nouveaux majeurs qui voteront en 2020, connaissent à peine Ouattara, un peu Gbagbo et Bédié”, a fait remarquer Augustin Thiam, insistant sur “l’union entre le PDCI et le RDR, pour éviter que l’effet Macron en France ne se reproduise en Côte d’Ivoire”.

Le gouverneur de Yamoussoukro a tenu ce discours devant les fidèles de “la mosquée de la paix” (la plus grande de la capitale politique), à qui il a offert 40 moutons à l’occasion de la fête de la tabaski qui sera célébrée vendredi en Côte d’Ivoire.
ATI/ ALERTE INFO

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment