12112017Headline:

An 3 de l’Appel de Daoukro :Pourquoi le FPI a froissé l’invitation de Bédié/les raisons

L’an 3 de l’Appel de Daoukro s’est déroulé ce dimanche 17 septembre 2017 dans la ville natale du président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, en présence de la grande famille du RHDP.

En réponse à l’invitation d’Henri Konan Bédié qui invitait le FPI à prendre part à la célébration du 3è anniversaire de l’Appel de Daoukro, l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan, a opposé une fin de non recevoir. « Le FPI voudrait informer le PDCI de ce que, pour l’heure, le retour à l’unité du Parti est la tâche principale à laquelle le 1er ministre Pascal Affi N’guessan, les cadres et les militants s’occupent présentement. En conséquence, le FPI ne pourra pas prendre par à cette célébration », a laissé entendre le FPI dans une note d’information dont Linfodrome a reçu copie.

Toujours selon la note, le FPI dit rester ouvert à toute rencontre d’échanges avec le PDCI en vue d’aborder les nombreuses questions d’ordres politique, social, économique et sécuritaire qui fragilisent l’unité nationale et qui risquent si l’on ne s’y penche sérieusement et maintenant de gravement impacter les échéances électorales à venir et la stabilité du pays. « Le FPI souhaite donc qu’après les festivités de l’appel de Daoukro, ces questions essentielles puissent être abordées dans un cadre moins ludique, dans l’intérêt supérieur de la nation et de nos compatriotes», conclu le communiqué.

David YALA

l’inter

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment