01192017Headline:

Anaky Kobena a fait de graves déclarations devant la presse:Ce qu’il a dit

anaky k

Graves déclarations devant la presse, hier: Anaky Kobena mijote un coup

En marge d’un conclave des délégués régionaux et départementaux d’Abidjan du Mouvement des forces d’avenir (MFA) dont il revendique toujours la présidence, Anaky Kobena était face à la presse le vendredi 5 juin 2015 à son domicile à la Riviera qui lui sert désormais de siège.

 Il a particulièrement dénoncé les tentatives de certaines personnes de le démettre du parti qu’il a créé, tout en s’appesantissant sur son divorce d’avec le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

« Partout, on entend que le MFA a été arraché à Anaky. On n’arrache pas une association à une personne. Une association a ses règles, des statuts et un règlement intérieur. Et la loi de 1960 de la Côte d’Ivoire revue quelques années plus tard, dit comment changer une direction dans une association. Le MFA n’a pas été arraché à Anaky Kobena. On n’arrache pas un parti à une personne si l’on ne suit pas les règles qui régissent la vie interne et le changement d’autorité de ce parti. C’est pourquoi j’ai tenu à ce que les délégués du parti que j’ai fait venir arrivent à bien le traduire dans leurs différentes régions pour qu’il n’y ait pas d’équivoque. (…) On a voulu casser le MFA. Mais on n’y arrivera pas », a déclaré à l’entame de ses propos Anaky Kobena. Insistant sur le sujet, il a qualifié de « comédie » le Congrès du 12 avril 2015 organisé par ceux qui l’ont “démis du MFA”, avec à leur tête Moutayé Anzoumana. Et dans la foulée, il a confié avoir introduit une action en justice contre ses dissidents. Action judiciaire au terme de laquelle, a-t-il ajouté, il ne leur sera plus permis d’utiliser le nom du MFA.

Anaky a également indiqué qu’il a convoqué “ses” délégués régionaux et départementaux pour leur signifier clairement que le MFA n’appartient plus à l’alliance RHDP. « Il était important de le dire de manière claire, nette et sans équivoque : le MFA n’est plus membre du RHDP. Certes, le MFA a contribué à la création du RHDP. (…) Mais le MFA s’est trouvé dans une position où il n’était pas partie prenante à la gouvernance du RHDP. Il y avait donc une situation d’ambigüité qui était très difficile à gérer. Nous avons essayé d’appréhender cette situation avec beaucoup de patience et de finesse. Mais plus tard, nous avons trouvé que trop, c’était trop, et qu’il fallait que le MFA retrouve totalement son indépendance. D’autant plus qu’étant membre du RHDP, il n’était pas loisible pour le MFA de critiquer l’action du gouvernement. C’était une situation ambiguë où nous n’étions pas de facto dans l’équipe du gouvernement. Et en même temps, nous n’étions pas dans l’opposition. (…) C’est sur cette base que nous avons décidé de reprendre notre véritable liberté. Et d’ailleurs, je peux vous dire que la prise de cette décision a été un ouf de soulagement pour toute la direction du MFA », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, alors qu’il a été plébiscité par ses délégués régionaux et départementaux comme le candidat du MFA à la présidentielle d’octobre prochain, Anaky Kobena s’est plutôt prononcé en faveur d’une alliance forte anti-RHDP : « Mes militants ont voulu que j’aille aux élections. Et j’ai accepté d’y aller. Mais nous sommes obligés d’être réalistes. Il est difficile d’avoir un maximum de chance en allant de façon solitaire à cette élection. Notre souhait est de voir s’il est possible de bâtir une coalition forte en face du RHDP ».

A.A

Source L'Intelligent d'Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment