10212018Headline:

Anoblé Miézan Félix, limogé de son poste de Délégué communal du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) de San Pedro; Voici ce qu’il a dit à Bedié

Anoblé Miézan Félix, limogé de son poste de Délégué communal du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) de San Pedro, revient, dans cette interview réalisée par téléphone, sur une rencontre qu’il a eue avec le président de sa formation politique à Daoukro, le jour où son débarquement a été rendu public.

Le vendredi 8 juin 2018, vous étiez à Daoukro pour voir Bédié au moment où la décision de votre limogeage au poste de Délégué du Pdci a été rendue publique. Cette rencontre était-elle liée à ce débarquement ?

Anoblé Félix : Ma rencontre avec le président Bédié n’avait rien à voir avec sa décision. Moi, j’étais à Daoukro quand j’ai appris cette décision. J’étais allé le voir pour autre chose.

Avez-vous évoqué votre limogeage avec Bédié ?

Si on n’a pas eu la courtoisie de me dire qu’on m’enlève à un poste et que je vais le voir, pourquoi je vais en parler ? J’allais le voir pour autre chose. Mais je lui ai dit que je venais d’apprendre ce qui s’est passé. Et que je lui disais merci d’avoir permis de parler avec lui pendant un moment. Je ne suis pas allé plus loin.

Et qu’a-t-il dit ?

Lui non plus n’a rien dit. Il m’a dit qu’il a compris. Je n’ai pas voulu entrer dans les polémiques. Il m’a simplement dit qu’on continue de travailler ensemble et qu’il y a mieux devant. C’est lui qui m’avait mis là et c’est lui qui m’a enlevé, il sait pourquoi. Moi je n’ai pas à discuter de cela. Vous savez le poste de délégué -je le dis toujours aux gens-, c’est moi qui apporte. Donc, ce n’est pas un poste où quand tu m’enlèves, je coule des larmes. Moi j’ai été député sans être délégué. Je n’ai même pas été député Pdci. Je suis un député indépendant. Je n’ai pas sollicité l’investiture du Pdci-Rda. Je suis allé donner ma victoire au Rhdp et on m’a dit qu’il n’y a pas de groupe parlementaire Rhdp et je suis venu au Pdci parce que c’est mon parti. Je reste un militant Pdci, membre du Bureau politique du Pdci-Rda jusqu’à ce qu’un jour, on me dise que je ne le suis plus.

Que répondez-vous à Jean-Louis billon qui dit a dit à Soubré, le dimanche dernier, que ceux qui défendent la cause du parti unifié sont vendus jusqu’à leurs âmes ?

Je n’ai jamais voulu répondre à Jean-Louis Billon, mais aussi milliardaire qu’il soit, qu’il sache qu’il n’est pas le seul en Côte d’Ivoire à avoir une valeur pour défendre des valeurs. Des hommes peuvent défendre des valeurs parce qu’ils y croient. Pas pour de l’argent. Lui Jean-Louis Billon n’était pas au Pdci. Si parce qu’aujourd’hui, il veut devenir quelqu’un au Pdci, nous y étions quand il n’y avait rien du tout. Quand le Pdci a subi un coup d’Etat et qu’il était délaissé par tout le monde et que tout le monde refusait de décrocher le téléphone du président Bédié, nous étions là. Quand son Secrétaire exécutif et lui étaient avec Gbagbo dans le pouvoir, nous étions là.

Vous parlez de Guikahué ?

Je dis le Secrétaire exécutif, je ne dis pas le nom de quelqu’un. Nous étions là et on a défendu le Pdci-Rda pendant qu’eux, étaient avec Guéi Robert. En ce moment, nous n’étions pas des vendus. Ce n’est pas aujourd’hui qu’on le sera. Nous défendons la cause de la paix parce que nous pensons que cela n’est possible qu’avec le parti unifié. Jean Louis Billon peut-il traiter quelqu’un de vendu ? Jean-Louis Billon pendant que le Pdci Rda avait besoin de lui, il était maire indépendant. Moi, Félix Anoblé, j’ai été élu indépendant, mais j’ai donné ma victoire au Pdci-Rda. J’ai augmenté le nombre de députés Pdci, j’ai apporté quelque chose au Pdci. Que Jean-Louis me dise qu’est-ce qu’il a apporté au Pdci ? Maire indépendant, il est resté maire indépendant parce qu’il avait honte du Pdci-Rda. Au moment où il voulait être candidat au Conseil régional du Hambol, il a refusé d’être candidat du Pdci. Il a préféré être candidat du Rdr. Il a battu le candidat Pdci. Il n’a pas été président du Conseil régional Rhdp mais Rdr. Pendant qu’il avait sa carte Pdci dans la poche gauche, il avait une carte Rdr dans la poche droite. Il ne va pas faire une leçon de moralité en termes de parti politique. Qu’il se garde d’insulter ses amis.

Que répondez-vous à ceux qui défendent une candidature de Bédié en 2020 ?

Moi je le dis et je le répète : Bédié ne sera pas candidat en 2020. Donc, je n’ai même pas besoin de discuter de ce sujet.

Que dites-vous lorsqu’Alassane Ouattara dit que la Constitution lui donne la possibilité de se présenter encore lors de la présidentielle de 2020 ?

(…). C’est parce qu’on n’a pas donné de chance à la Côte d’Ivoire d’aller à la paix. Mais comme je sais que la formation du Rhdp donnera cette chance à la Côte d’Ivoire, je suis convaincu que Ouattara ne sera pas candidat. Donc, je ne vais pas discuter de ce sujet.

Qu’attendez-vous du Bureau politique du Pdci de ce dimanche 17 juin 2018 ?

J’attends que le Bureau politique valide les textes du parti unifié. Le président Bédié, qui est le président du Pdci-Rda, a signé l’accord du Rhdp. La suite logique, en tant que soldat du président Bédié, je n’ai qu’une chose à faire : c’est de valider sa signature.

Et si le Bureau politique du Pdci ne le valide pas ?

En tant que membre du Bureau politique, on aura pris acte et après cela, on pourra parler.

 

 

fratmat.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment