05202019Headline:

Après la condamnation du propriétaire de l’immeuble effondré à Yamoussoukro, le député d’Adzopé dans le viseur de la justice.

Mardi 12 Février 2019 – Interpellée le Samedi 30 Juin à Abengourou à la suite de quelques jours de recherche par la police nationale, madame Amin Cho Rosalie épouse Yoboué, propriétaire  de l’immeuble en construction au quartier Millionnaire à Yamoussoukro  dont l’effondrement a occasionné la mort de 10 personnes et fait 19 blessés le Mercredi 13 Juin 2018, a été déférée en compagnie de Kouassi Beniwa Théophile, technicien en bâtiment au parquet près la Section de Tribunal de Toumodi. Ils ont été inculpés des faits de non respect des règles régissant le permis de construire, d’homicides et blessures involontaires. 
 « Aux termes de l’information judiciaire, ils ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel suivant ordonnance du juge d’instruction en date du Mercredi 02 Janvier 2019 pour y être jugés conformément à la loi. Le Jeudi 31 Janvier 2019, le tribunal, après avoir statué publiquement, contradictoirement en matière correctionnelle et en premier ressort a, déclaré monsieur Kouassi Beniwa Théophile et dame Amin Cho Rosalie épouse Yoboué, coupables de l’ensemble des faits mis à leur charge. En répression, les a condamné à 36 mois (3 ans) d’emprisonnement ferme, 1 million de fcfa d’amande pour les faits d’homicides et blessures involontaires et à 200 milles fcfa d’amande pour les faits de non-respect des règles régissant le permis de construire.» fait savoir Koné Braman, procureur près le tribunal de première instance de Bouaké, au cours d’une déclaration de presse ce Mardi 12 Février dont KOACI a eu copie. 
Faisant état de l’immunité parlementaire dont bénéficie le député  d’Adzopé, par ailleurs ingénieur des travaux publics, le procureur a fait des précisions…

suite de l’article sur koaci.com


Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment