02022023Headline:

Après la Côte d’Ivoire, le deuil frappe amèrement le Sénégal à Kaffrine

Peut être une image de plein airLa route a encore fait des victimes après la collusion de Yamousssoukro en Côte d’Ivoire c’est au tour du Senegal. En effet, un accident de circulation d’une violence inouïe s’est déroulée dans la nuit du samedi au dimanche.
Précisément, le choc a eu lieu vers les coups de 2 heures du matin sur la route de Kaffrine, à Sikilo. Le bilan provisoire est de 38 morts et 87 blessés, selon AbidjanTv.net.
L’accident implique deux bus. Le bus qui quittait Dakar est entré en collision avec un autre provenant de la région de Kédougou.

Il s’agit de l’accident le plus meurtrier de ces dernières années dans le pays. Trente-huit personnes ont été tuées et 87 blessées lors de la collision entre deux bus au Sénégal, avec le bilan des pompiers sur place. Les victimes ont été transportées à l’hôpital de Kaffrine, les carcasses des bus dégagées et la voie de nouveau ouverte à la circulation, selon les pompiers. Le gouverneur et le préfet s’étaient rendus sur les lieux.

Les accidents de bus sont fréquents en Afrique, en raison du mauvais entretien des véhicules, de routes en mauvais état mais aussi d’erreurs de conduite, de nombreux automobilistes étant détenteurs de permis achetés auprès d’inspecteurs corrompus, sans avoir jamais fréquenté d’auto-école.

Il s’agit toutefois de l’accident le plus meurtrier au Sénégal de ces dernières années.

Melv

Comments

comments

What Next?

Related Articles