05222018Headline:

Après la rencontre Bédié-Affi/ Cissé Bacongo:«J’attends aussi Aboudramane Sangaré au RHDP»

L’ancien ministre Cissé Bacongo, vice-président du RDR chargé des Affaires juridiques, institutionnelles et des droits humains, est revenu sur la dernière rencontre entre Henri Konan Bédié, président du PDCI, et Pascal Affi N’Guessan, président du FPI.

Lors d’un meeting de remobilisation des militants du Rassemblement des républicains, dimanche à Koumassi, Cissé Bacongo a salué la rencontre intervenue récemment entre Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan. Pour l’ancien ministre de la Fonction publique, le parti au pouvoir doit tendre la main à l’opposition, plus précisément au FPI afin de favoriser un climat de paix et de réconciliation en Côte d’Ivoire.

«Nous devons nous donner la main Mme la Secrétaire générale (du Rdr, Kandia Camara). Nous devons nous donner la main, mais également nous devons donner la main à nos frères du FPI, nous devons les accueillir», a déclaré Cissé Bacongo, appelant les militants de son parti à “donner la main” au Front populaire ivoirien, sans ”être crispés” car tous les partis politiques, les associations de la société civile et les intellectuels sont à la base des différentes crises traversées par la Côte d’Ivoire.

“D’aucun disent qu’il (Affi N’Guessan) veut rejoindre le Pdci qui est naturellement dans une alliance, le Rhdp (la coalition au pouvoir), donc j’interprète la présence de Affi Nguessan chez le président Bédié comme un premier pas vers le Rhdp. Bonne arrivée à Affi Nguessan au Rhdp», s’est réjoui le vice-président du RDR chargé des Affaires juridiques, institutionnelles et des droits humains. «Maintenant, nous attendons le professeur Aboudramane Sangaré. Je sais qu’il va nous faire confiance », a espéré Cissé Bacongo.

David YALA

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment